Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 17:34

 

 

 

 

 

 

Chapitre 1871 : mes délices

    

 

 

                Quelle journée exquise .. Avec cette chaleur , j'ai l'impression d'être en vacances. Le bétail roux et blanc m'a réveillée à six heures ,  en miaulant qu'il faisait  faim et que la grosse avait bouffé toutes leurs croquettes ( c'était vrai , bien entendu ) ;  à six heures dix , après avoir donné le petit déjeuner à Hermione également , j'étais dans le jardin .. Faut dire , hier soir , j'étais restée longtemps sur la terrasse au frais , contemplant les étoiles de temps à autre , lisant de temps à autre ,   à siroter des kir au Crémant d'Alsace , une merveille ;  me replongeant  à l'ombre des Jeunes filles en fleur , lecture d'été s'il en est  ;  du coup , ce matin ,hum , ... mal à la tête  ...  Rien qu'une bonne partie de jardinage dans la fraîcheur du matin ne puisse guérir ! j'ai enfin rempoté toutes les plantes que je voulais rempoter , plusieurs plantes grasses , des bégonias épars ,  la sauge ananas  qui était à l'étroit dans son pot de l'année passée , une des azalées itou , les basilics ...  et ce fabuleux rudbeckia or et brun  , aux pétales veloutés et chauds comme un Velazquez , auquel je n'ai pu résister hier au marché d'Uzés . ( Je suis en période d'économie  , bien sur ;  mais là , il était tout seul de son espéce ,  parmi les autres rudbeckias jaunes . Des rudbeckias jaunes ,  j'en ai plein le jardin et ils se ressément , je les remercie d'être si charmants , mais c'est le premier de cette sorte que je rencontrais ...  ) 

     J'ai également déplacé tous les iris roses et violets ;   enlevé les touffes  de chiendent autour de la piscine , et replanté ces iris avec des encouragements .  Ma nouvelle fourche-bêche est divine .. elle permet de travailler dans les tout petits coins où l'autre ne va pas - très féminine ,  et légère , un enchantement ! Ensuite , on s'attaque à la consoude , j'ai déjà fait deux fois du purin , et elle repousse toujours avec courage. Et les petites abeilles l'apprécient ( c'est bien étonnant d'ailleurs , car lorsqu' on met le nez au dessus du purin de consoude , c'est à s'évanouir )

      Quoi d'autre ? Après ,  douche dans le jardin (ouh ! qu'elle était froide ! ) , petit déjeuner dehors , puis j'ai pu passer deux bonnes heures tranquilles à traduire les Satsangs . Ce sont des entretiens donnés à Haridwar par un des sages qu'on avait rencontré en 2014 . On doit aller le revoir l'hiver prochain ; j'en suis ravie , d'autant que maintenant je connais mieux son enseignement , mais tout un arrière plan qui tient à sa culture indienne très dévotionnelle me demeure assez étranger ; cependant , je  lis ces passages-là  et les traduis avec ravissement , comme des contes ... Il y en a un tellement joli , je croyais l'avoir enregistré dans cet article , mais on dirait qu'Overblog se met en panne le Dimanche . Ca sera pour plus tard .

       Je me suis réveillée de ma sieste avec l'impression d'avoir fait le plein de sommeil , ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps ; il était  tout de même assez tôt pour que je puisse aller lever maman , bien que je n'étais pas " de service" pour le faire ; ensuite , re-traduction , puis , tout à l'heure , je vais me mettre à peindre,  et finir cette journée parfaite sur le frais de la terrasse , toujours avec Marcel Proust   dans cette campagne normande où je croyais aller cette année . La question , bien sur , est de savoir si je recommencerai ce soir  l'expérience des Kir au crémant d'Alsace . Hum , c'est bon ...  et puis , hier c'était Samedi , mais ce soir c'est Dimanche ..  

 

 

 

 

commentaires