Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 09:06

 

 

 

 

 

Chapitre 2001 :  Beaulieu en Dordogne

 

 

 

 

 

        ... après Lascaux , c'était drôle , chaque fois qu'on arrivait dans un endroit pour visiter ( un jardin , un château .. ) c'était fermé , ce jour là . Mais , en fin d'après-midi , on est arrivés à Beaulieu en Dordogne , tout de même . Sur le tympan , une Parousie .  Euh ... je n'ai pas très bien compris ce que c'est , alors je vous mets le lien sur ce site , le plus détaillé et le plus fouillé , me semble-t'il :   https://cem.revues.org/13486#tocto1n4

          En tout cas , comme scène , ça a l'air nettement plus sympa que le Jugement Dernier , si l'on se fie à ce Grégoire le Grand , un pape  au  VIIe siècle ( mais c'est bien sur ! je ne connais que lui ...  le chant Grégorien .. )  auquel il est fait plusieurs fois allusion  dans l'article .

 

        C’est bien la pensée de Grégoire qui se trouve exposée sur le tympan du portail de Beaulieu : à la fin des temps, les apôtres, tenant leurs livres fermés, ont accompli dans le monde leur œuvre de prédication. Les juifs, voyant les païens amenés à la conversion, prennent honte de leur incrédulité et se convertissent à leur tour : c’est de cet acte de retour à Dieu, vu dans le cours de l’histoire chrétienne, dont témoignent les deux groupes des païens et des juifs, rassemblés sous la main gauche du Christ (fig. 8). C’est alors qu’apparaît l’Antéchrist, les bêtes infernales des linteaux tenant captifs les infidèles qu’il est parvenu à séduire.

(  et l'Antéchrist , c'est quoi ? ben , allons voir /   https://fr.wikipedia.org/wiki/Ant%C3%A9christ ) .
Mais brèfle , pour revenir au trumeau , c'est à dire le pilier central au milieu de l'entrée  :

          Sur le trumeau soutenant le tympan, un homme à la longue barbe orne la face droite, un homme jeune, imberbe, celle de la face principale, tandis qu’à gauche un homme imberbe est juché sur les épaules d’un personnage à la barbe bifide (fig. 14) : ce sont les « bases » des prophètes et les « cadres » des apôtres qui soutiennent l’édifice ecclésial, selon l’interprétation proposée par la littérature exégétique, en particulier par Grégoire le Grand et Raban Maur.

     Philippe , qui s'y connait , me dit que c'est un théme qu'on voit déjà sur certains vitraux , peut-être à Chartres ; les prophètes de l'Ancien Testament portent les apôtres du Nouveau Testament  sur leurs épaules . Euh , pour la sculpture qui fait face à l'entrée , on se demande bien sur quoi l'apôtre est appuyé .. un genre d'alien ... et pour celui qui est à gauche en entrant , c'est guère mieux . Bon , je coupe ...

     

 

 

 

Chapitre 2001 :  Beaulieu en Dordogne

 

 

 

 

 

commentaires