Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 15:36

      

               Comme disait Boby Lapointe , pour une çonnerie c'est une belle çonnerie ... ding ding dang , c'est le bruit, fort musical , de la sonnerie  que j'ai entendue en enfonçant ( un peu difficilement , faut bien dire ) dans le trou non adéquat de l'appareil photo la prise mâle qui devait le relier à l'ordinateur ... jolie petite musique , plutôt allègre d'ordinaire , qui me signale que la photo que je viens de prendre va apparaître sur grand écran ... Ahiiiiiiiiii ! comme disaient les petites marseillaises que j'avais pour élèves il y a bien longtemps ... à la place , l'écran de l'appareil photo s'est : éteint . Connement .  Tout noir . Et a refusé de se rallumer . Aïe , aïe , aïe .. me dis-je , en voyant que même si j'enfonce , cette fois-ci dans le trou adéquat de l'appareil  , la prise adéquate pour le recharger - en supposant que la mauvaise manoeuvre l'a déchargé  - aucune petite lumière verte ne signale avec bonne humeur que l'appareil se recharge bien .. Il a l'air complétement mort l'appareil photo . Et c'est ...  le troisième . Le premier :  a déclaré forfait au bout d'a peine cinq ou six ans de voyages en Inde ; poussière et chaleur , les appareils numériques c'est fragile , nous a dit le marchand , qui n'a pas voulu le réparer  . Le deuxième , si petit et léger que je pouvais le glisser dans la poche de mon jean , j'ai du le perdre ; justement parce qu'il était petit et léger dans la poche de mon jean , et que j'étais allée  pipi dans les buissons , le pantalon sur les chevilles bien sur ,  lors d'une ballade en Dordogne . On a racheté  , il y a deux ans , un Lumix comme le premier , un chouïa plus grand ; pas le truc de professionnel , mais très bien quand même  .. Alors -   est-ce que j'attends que Philippe sorte du bain , rafraîchi et optimiste , pour le lui signaler ? Ou non , plutôt ce soir , mon chéri veux tu  un apéritif , j'ai préparé des petits feuilletés au fromage ,tout tièdes ,  bois d'abord ,si si si si , tu verras ils sont délicieux ; ah ! mais j'ai une  nouvelle à t'annoncer ensuite   ... ?

              J'avais pris en photo , pour vous montrer , la splendide installation que je viens de faire dans notre cuisine d'été , afin de suspendre bouquets de lavande , de verveine et de marjolaine , de menthe et de fenouil ,  qui sèchent là en fin d'été ; et nombre de paniers et corbeilles - j 'ai toujours plein de trucs légers et encombrants à suspendre sur les murs . J'adore le fil de fer épais -   rigide et comme doté d'une volonté propre  qui surprend parfois - et j'avais fait un genre de ligne horizontale pleine de boucles  variées , ressemblant un peu à l'écriture telugu , en tout cas très jolie , et les corbeilles sont  accrochées aux boucles ..  appelez ça arte povera si vous voulez , ou , pour une référence plus gaie ,  ça fait penser à la maison de Monsieur Hulot dans Mon Oncle , je sais bien on ne voit pas l'intérieur ,mais on le devine ... Bref , une splendeur . Bah ! Vous pourrez toujours imaginer ... Mais , pas de photo .

         Faut dire que , retour du stage de sanskrit , je me sens  une énergie à peu près infernale ; en trois jours , j'ai poncé puis repeint en crème tous les bouts d'étagères dans cette cuisine qui juraient avec le buffet de famille , ce que je voulais faire depuis deux ou trois ans ; décalqué et découpé deux patrons dans une revue de couture où j'avais déjà réalisé une chouette tunique il y a  deux ans également -  y'a plus qu'à couper le tissu , et vogue la galère ... ramassé les graines de pieds d'alouette , de coquelourde c'est plus délicat , coupé les lavandes , et dés que j'ai le temps je m'attaque au bout de mur qu'il faut lessiver et peindre en blanc dans le couloir ...

      Donc , ce stage .. Génial , naturellement . Dîpa , l'âme du stage , nous a beaucoup parlé du Vedanta ; elle  a parfois des formules d'une concision éblouissante qui font comprendre en un instant une notion qu'on a du mal à cerner . Outre une culture immense , toujours à disposition des élèves ...  Mais je suis vraiment étonnée de l'énergie que ça donne , non pas même  de chanter ,mais de psalmodier  des mantras , c'est à dire juste sur trois tons . Les stages précédents que je faisais tous les étés avec  Nathalie et Adam , étaient nettement plus musicaux . Donc , j'avais vaguement supposé que le fait de chanter (  ce qui est plus attrayant à priori que de psalmodier , tout de même )  était pour beaucoup dans l'énergie avec laquelle je repartais du stage . Mais là ... on a fort peu chanté . Alors ?

      Alors ,pour le moment , l'appareil photo est cassé ... Ouh !  Euh ... Je crois que je vais mettre au propre les notes que j'ai prises dans le stage ..

 

 

 

 

commentaires