Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 17:21

 

 

       En rentrant à la maison hier après-midi , quel plaisir !  le jardin est beau dans le genre herbe sèche et rase , mais les arbres sont verts , les pots sont arrosés ( merci mon chéri ! ) ...  le potager regorge d'aubergines , de tomates monstrueusement grosses , de haricots ,  de dahlias et de zinnias - et , bien sur , il y a les courges ... butternut ,  potimarrons déjà presque murs , et un genre d'extraterrestres vert foncé , pleines de verrues , des graines de cucurbitacées étranges que j'avais trouvées Dieu sait où , et qui venaient de Grèce , d'après l'étiquette que je ne comprenais pas . Un essai ...

         Et qu'est-ce qui m'attendait dans la boite aux lettres ? Super !  Deux avis de contraventions ... Beuh ... L'argent , passe encore , j'arriverai à éponger  ; mais les deux papiers , le rappel du savon que m'a passé le gendarme  ( allez , disons-le , quel salaud ce flic ! )  sur le moment , je suis retombée dans l'émotion et la souffrance  ... le cœur tout contracté , envie de pleurer , comme lorsque j'avais sept ans et que j'avais été punie injustement . C'est vrai , ce foutu stop je ne l'ai pas marqué , mais j'étais à vingt à l'heure et j'avais une visibilité  à 180 ° , donc je voyais bien que j'avais largement le temps de passer sans même obliger la voiture qui arrivait à ralentir ;  quand à la ceinture , je roule toujours lentement dans le village et dés que j'en sors je la mets ... C'est pas juste , c'est pas juste ... Lois stupides ...

     Bah ! dans l'instant , l'émotion est passée ... je peux quasiment y penser tranquillement , et accepter mon infortune  . Et demain ça ira encore mieux ... mais , bon sang , pourvu que je ne perde plus de points ...

 

 

 

Chapitre 2209 : l'équanimité

commentaires

ARQUILLIERE Martine 02/08/2017 11:37

Moi aussi, j'étais scandalisée par l'obligation du port de la ceinture, qui n'ayant aucun impact sur les voisins constituait pour moi une atteinte à la liberté, jusqu'au mois de janvier 2015 où j'ai fait deux tonneaux et un tête-à-queue et plié le Partner Peugeot (à la casse) d'où je suis sortie, bien remuée, mais sans une égratignure ; alors, je la regarde d'une autre manière depuis ; bises bien chaudes

Prune Branchesetbosquets 02/08/2017 16:47

Je me souviens - quelle chance ça a été que tu n'aies rien eu ! Sur route , je la mets sans problème ... Bises et prends soin de toi Françoise