Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 08:36

 

 

     Il pleut  à nouveau ce matin ; Hermione et les chats rentrent trempés ; le jardin est une mare de boue   ... et ...  j'ai envie de bavarder ... avant d'aller dessiner ... ( de jolies feuilles de bon papier aquarelle , déjà  imprégnées de couleurs et de taches par mes soins il y a quelques jours  ,  m'attendent dans mon atelier , les bras ouverts )

             Hier soir ,  j'ai essayé de continuer ce livre d'Yvan Amar .

             Mais : la suite du bouquin ne me parle pas .

             Vraiment pas .

             Ce qui est bien embêtant .

             Alors : soit , ça n'est toujours pas le moment de le lire .. Soit   ça ne le sera jamais . 

 

              Il y avait juste cette citation , copiée hier ; qui résonnait  profondément , heureusement , en moi . Je vois bien qu'une citation , une seule , c'est réducteur ;  ma pensée , mon mental , ont envie de construire leur propre enseignement de sagesse  à usage personnel - à partir de cette seule citation ,  puisant de façon sélective dans le bric et le broc de ce qu'il a digéré des divers enseignements et des diverses citations et des diverses expériences depuis trente ans .  Tandis que cette citation est tirée d'un enseignement cohérent ,  construit et existant , qui s'offre dans le reste du livre - livre que je n'arrive justement pas à lire . Alors - ce que je crois en retirer de cette citation ,  là dans l'instant , est-ce uniquement le mental , avide de simplifier et de théoriser , le mental qui fait une petite pelote et la triture avaricieusement   -  ou est-ce l'intuition , l'lintelligence véritable , la buddhi  ouvrant des portes sur une compréhension lumineuse  ?

             Je sais bien aussi , je sens bien aussi , je suis certaine qu'il faudra que je retourne écouter Mooji , même si la pléthore de  gentils disciples  vêtus de blancs et radieux de la Sangha m'agace un tantinet  ( hum , tu étais bien contente qu'ils aient fait tout cet énorme travail de mise en place  à Rishikesh , l'autre année ) . Bah !  Je dois participer à un week-end   dans quelques jours  ;  je suis presque sure que ça va me remettre les idées en place . Je me suis inscrite en lisant le petit texte de présentation , que j'ai trouvé absolument magnifique , et qui me touche ;  je vous le copie ( intégralement ! parce que bien sur , à sa place , j'aurais retiré les mots en majuscules , tant je me méfie de l'emphase ) ici :

 

S'éveiller et Vivre dans la présence au DIVIN c'est retrouver notre souveraineté et notre rayonnement d'origine, ceux de l'Être que nous étions avant toute forme de blessure ou sentiment de séparation. C'est retrouver l'accès simple et naturel à nos pouvoirs de guérison et de création, c'est être à même de déployer et utiliser tous nos potentiels et nous épanouir dans tous les plans de notre existence. Vivre dans la présence au DIVIN c'est suivre notre chemin véritable, redonner son aspect Sacré au vivant, et être en gratitude pour les êtres, le monde et la vie qui nous accueillent en leur sein.

 

           L'animatrice , Virginie Boissière , est une personne que j'ai rencontrée quelques fois il y a plusieurs années  , une jeune femme ; la toute première fois , un travail de groupe d'une journée , c'avait été extraordinaire ; j'avais fait l'expérience , brièvement , d' une tendresse infinie - comme venue  de l'extérieur ; mais venue de personne en particulier  . La deuxième et troisième fois , deux entretiens individuels - et j'avais été  déçue  . Mais c'était il y a six ou sept ans , et tout le monde a grandi depuis . On va voir ...

 

 

 

commentaires