Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

23 novembre 2018 5 23 /11 /novembre /2018 16:36

       

 

       Bon , encore de la pluie ... tout en défaisant , puis refaisant autrement , un encadrement qui ne me donnait guère satisfaction , j'écoute des disques . Il y a quelques jours , c'était un des premiers " Louise Attaque " , quel merveilleux tonus  - les chansons s'étaient d'ailleurs accrochées dans ma tête au point de ne plus vouloir me lâcher , même la nuit . Je suis passée , ce matin , vu le temps , à un très beau  Kyrie de Vivaldi ; et cet après-midi , après une longue semi-sieste pendant laquelle j'ai été incapable de me décrocher d'un téléfilm débile dans lequel une sadique prétendante au titre de belle-mère enlevait à des orphelins leur adorable petite chienne blanche et voulait la faire euthanasier - incapable , dis-je , parce que je voulais absolument assister à la scène finale de retrouvailles entre les enfants et le petit chien , même si je supputais que ça allait finir bien . D'ailleurs , quand j'y pense , c'est absolument l'histoire de Blanche-Neige - sans la pomme   ... donc ...  cet après-midi , disais-je , reprenant les encardrements après cette demi-sieste , j'ai quitté Vivaldi le Vénitien ;  en proie à un peu de nostalgie et de cafard (  retournerai-je jamais à Venise ? mon cher et tendre , un peu fatigué ,  trouve maintenant différents prétextes pour ne pas voyager ; est-ce qu'on ne retournera plus jamais  voir ensemble les Carpaccio de l'Academia , ni les Tintoret à San Rocco ? etc ... ) -  un genre de pensées en boucle dont je connais l'inutilité et la stupidité absolue pourtant , sotte que je suis ; et je pourrais bien  , à la place , en tirer la leçon , parce que ,  j'ai bien du y aller ,  à  Venise ,  une bonne douzaine de fois ; mais ça suffit jamais   - je me suis mise à écouter ce disque , récemment acheté à la solderie pour un euro quatre-vingt-dix-neuf ... J'ai été étonnée que ce Miserere , que j'attribuais sans souci  à  Palestrina , soit d'un certain Allegri , que j'ignorais auparavant .

        Je  ne l'oublierai jamais plus  , cet Allegri !  Mais , en lisant les paroles , je me dis - ces chrétiens , avec leur notion  de " péché" . Boudiou ! On ne peut pas se passer de cette notion ? Bon , déjà , si on mettait  " erreur" , c'est moins pire   ...  mais quel poids , tout de même !

 

 

( je mets cette version , d'Oxford , que je préfère - malgré que les petits garçons du King's College à Cambridge soient bien photogéniques , et surtout qu'ils commencent un ton plus haut !

commentaires