Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 08:48

      

          Je me suis couchée jeudi soir avec de la fièvre et  la gorge douloureuse ... le lendemain matin , c'était bien pire ... Or , je devais installer mes peintures au Marché de Noël , mais sans me presser - le marché ne commençant que l'après-midi . Et je ne voulais surtout pas demander d'aide à Philippe , qui va , certes , mieux , mais je me garde bien de lui demander de porter pour moi  quoi que ce soit que je trouve lourd , comme je le faisais autrefois . Heureusement , j'avais bien préparé les peintures pour charger . Le trajet jusqu'à Saint-Jean était magique  , dans la vallée du Gardon toute embrumée de gelée blanche . Les troncs et les branches dénudés des feuillus  luisent , rougeâtres , jaunâtres , violacés  ; mais les troncs des chênes sont devenus clairs ,  tout mousseux du  vert jade  des lichens ;  la rivière , par contre , est toute lisse , avec des bleus pâles , des reflets aux teintes glaciales ...  Arrivée là bas , une très bonne surprise : la rénovation du bâtiment s'est poursuivie ,  il y a maintenant un ascenseur qui va au premier étage ... et même un monte charge , pour les sculpteurs . Dans le hall d'entrée , toujours glacial et plein de courants d'air , les œuvres d'un artiste que je ne connaissais pas , qui habite , parait-il , dans la Vallée Française :  Halcee . Un travail exceptionnel :  des collages  très raffinés -  qui ne  sont pas trop mal ,  à mon goût ; mais surtout , des sculptures fantastiques - je voulais prendre en photo ,  ne l'ai pas fait (espérant la trouver sur la Toile , ce qui n'est pas le cas )    une photo de la sculpture que j'ai le plus appréciée , intitulée " Ecological Commando " ,  tout droit sortie d'un dessin de Moebius . Chaque œuvre est accompagnée d'un petit texte qui semble fort intéressant , mais le froid et mon rhume m'ont suggéré de remettre ma lecture à plus tard ; un plus tard qui n'est jamais advenu ,  d'ailleurs  .

          Trois jours dans l'atmosphère chaleureuse de ce petit marché - un bonheur , quoique je n'ai parlé à personne le premier jour , tant j'avais la tête emberlificotée dans la glu épaisse du rhume et le nez douloureux à force de me moucher  . Plusieurs artistes et artisans qui font vraiment du bon travail , et je me suis sentie honorée de partager leur espace . Des gens passent , que je ne connais pas mais qui me reconnaissent , disent qu'ils aiment l'univers de mes peintures ... trois jours où je me sens , avec un plaisir infini  : à ma place . Je vends beaucoup de cartes postales , et  j'ai tout de suite dépensé une partie de mon bénéfice ( pas énorme au niveau financier , mais j'étais contente ! ) pour acheter une très belle améthyste , sombre et rayonnante , au marchand de cristaux . J'allais de temps en temps me ressourcer devant son éventaire , absorber de toutes mes cellules rétiniennes ( et peut-être les autres , je n'en avais pas conscience )  les vibrations de ces pierres , les malachites pétillantes , les quartz lumineux ,  les pierres de lunes enveloppantes et profondes , si douces   ...  D'autres ont travaillé l'osier , la laine , les bois , le tissu , la photo ;  le travail du vannier m'émerveille particulièrement : ses paniers ressemblent à des nids d'oiseaux , désordonnés , comme aléatoires ,  légers et solides ,   pleins d'une grâce irrévérencieuse ... Un gars , en face de moi , a créé une horloge magique ,  dont on voit les rouages tourner , l'aiguille se déplacer , seconde après seconde  - toute en bois . Fascinante .... 

                 J'ai souvent un peu plus de difficulté avec les peintres  , tant je suis , le plus souvent , ( et en toute modestie ! bien entendu ... ) mon propre peintre préféré . Il y a toujours quelque chose que je n'aime pas , chez les autres peintres ... quand ça ne serait que leurs cadres . Ah ! les cadres !  J'ai été horrifiée par la proposition de quelqu'un qui voulait m'acheter une aquarelle , mais en changeant le cadre que je lui avais faite , avec amour ;  pour le remplacer un plus petit . J'encadre toujours en laissant beaucoup de blanc autour d'une peinture , beaucoup d'espace , nécessaire , comme beaucoup de silence  ... Dieu merci , pendant que je peaufinais , maladroitement ,  une façon polie de dire à l'acheteuse éventuelle que je ne voulais certainement pas lui vendre la peinture en question , elle est allée plutôt  choisir une photo chez le photographe d'à côté ,  un garçon que j'ai bien apprécié . Tout  comme la petitoune qui faisait de la reliure ; et tant d'autres ! mais j'ai été bien déçue que la jeune femme en face ( d'origine indienne , on dirait une Tamoule ,  quoiqu'elle soit du Bengale , m'a t'elle dit ) n'ait pas vendu une seule de ses merveilleuses écharpes de soie sauvage aux couleurs assourdies ,  teintes avec des teintures végétales . Je me demande si je ne vais pas la contacter pour lui en acheter une :  elle et son mari n'habitent pas trop loin . Ces couleurs douces , comme retenues , ces bruns légers , ces gris nuancés ...  et puis , je me dis que les teintures chimiques sont un des produits les plus polluants ; donc ça serait un genre d'acte écologique ... ( euh , mais qu'en ressentent les vers à soie ,  de ce traitement abominable  qu'on leur fait subir ? )

           Quand il y avait peu de monde , j'en ai profité pour me plonger plus  avant dans ma relecture de Robin Hobbs ; tome après tome de L'Assassin Royal  . Revivant les aventures de FitzChevalerie , je sens que , bataille après bataille , trahison après trahison , apprentissage après apprentissage , découverte après découverte du destin de ce héros  préprogrammé  - c'est moi que cette lecture  régénère ...  . A la différence de ceux de Game of Thrones , les personnages ( pour la plupart ) ont une éthique , un sens du devoir , de leur place et de leur régle de vie  dans le monde , intense ; et pour les méchants , on comprend encore pourquoi ils le sont - mais  toutefois , sans cesser de lutter pour les anéantir .  Puis , il y a cette relation , si particulière , si justement décrite , du héros avec son ami le loup ...

          Et moi aussi , enfin , à ma place ... Ben , même seulement pendant trois jours -  ça fait vraiment du bien !

          

 

 

       

commentaires