Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 08:35

      

 

 

            Eh bien .. Quatre jours passés en allant voir maman régulièrement  et j'en ai déjà assez , une fois le plaisir de se retrouver passé . Il est vrai que ça fait un peu lourd : deux fois par jour , une petite heure le matin et deux heures , plutôt trois , en début d'après-midi . Mais quand elle reste seule plus d'une demie-heure  , elle fait parfois des choses bizarres ( se promener sur sa terrasse et tomber , par exemple ; c'est arrivé le lendemain de mon départ ; bilan , juste une écorchure au coude .. c'est de la chance . Alors , une des gardes la remet au lit , par précaution , lors de la pause entre huit heures et neuf et demie . Bon , ça n'est pas le bagne .. et comme maman  se lève à six heures parce que l'infimière passe tôt le matin  , ça la repose aussi , on peut dire .    

            Un aspect de moi hurle que c'est une contrainte insupportable et que  moi j'ai envie d'avoir du temps pour peindre   - dehors ou dedans .. en outre , ne pas avoir une seule journée de libre pour balader avec Philippe , c'est pas chouette pour la vie à deux . Ah oui , et puis , le Vendredi , je veux aller au yoga .. et à Avignon aussi voir Renée . Et quoi encore , j'ai trouvé un atelier vocal qui a l'air intéressant , je voudrais bien reprendre du chant ..  Cette nuit , réveillée vers les trois heures , je me suis mise à gamberger sec . A côté de l'infâme ronfleur qui dort comme un bébé , et quand il ronfle pas ça m'inquiéte parce que je me demande s'il fait pas de l'apnée du sommeil .  Jusqu'à ce que j'aie , enfin ,  le courage de me lever - et j'avais plutôt envie de rester couchée - et d'aller méditer  sur le canapé du salon . Dans ces cas là j'ai le regret de dire que je supporte à peine les bonds de joie d'Hermione ( ça y est , maman ? c'est le moment du petit dej ? on va  jouer à la baballe dehors ? ) et que je me contente de lui faire une caresse rapide sur le nez ( je t'aime , va te coucher  et fous-moi la paix  . Bof , moi dans mon enfance j'avais pas mieux après tout ) .
                 En méditant ( enveloppée dans l' étole en synthétique couleur de feu , cadeau  précieux de l'ashram de Jillelamudi il y a deux ans , qui m'apporte la bonne énergie de Jillelamudi Amma  - mais oui , c'est un genre de doudou ou d'objet transitionnel , j'assume .. ) , méditant  pour prendre un peu de recul par rapport à la recherche frénétique de solutions éventuelles , je me suis rendu compte que j'étais vraiment au bord du désespoir . Comment faire ? Comment me débrouiller pour faire garder maman quelquefois à ma place ? Prendre encore quelqu'un de nouveau pour deux jours par semaine ? Les deux gardes qui viennent maintenant sont fatiguées ; et moi , aussi , je suis fatiguée , mais fatiguée .. Et si je suis réveillée à trois heures du mat maintenant demain comment je vais faire pour assumer .. ( et allez donc ! ça y va , on tricote on tricote dans sa cervelle  ... )

            Bon , dans ces cas là , on essaie juste de laisser  un moment de côté le pédalage  mental frénétique dans la semoule parce que de toutes façons trois heures du mat c'est pas le moment idéal pour téléphoner à droite et à gauche ;  on essaie ,un instant rien qu'un instant , c'est déjà ça de gagné , et grâce à l'appui de la posture assise , le dos bien droit , de s'ouvrir  à la profondeur de la respiration , à l'infini en nous  ( qui nous a créé de A à Z et donc foutu dans ce merdier tout particulierement embrouillé et confus , rien que pour nous merci c'est sympa , et donc c'est finalement en lui que tout se résoudra , d'une façon ou d'une autre  .. )

        Et , miracle de l'énergie de Jillelamudi Amma , à travers l'étole qui m'enveloppait , le calme vient ... ne faire qu'un avec sa respiration ..  la respiration . Au bout de quelque temps ,  l'envie de dormir . Et au réveil , allons-y pour les démarches .. Mais dans l'instant .. je vais chez maman , parce qu'on ne sait jamais ..
 

 

 

 

 

commentaires