Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 18:31

 

 

 

 

 

A huit  heures , le soleil se lève sur le verger du voisin . C'est bien nettoyé , parce que hier soir , j'ai arraché les plants de tomates qui ne donneront plus rien , et j'ai planté toute une rangée d'oignons rouges , pour le printemps , à la place des haricots verts de l'été .

A huit heures , le soleil se lève sur le verger du voisin . C'est bien nettoyé , parce que hier soir , j'ai arraché les plants de tomates qui ne donneront plus rien , et j'ai planté toute une rangée d'oignons rouges , pour le printemps , à la place des haricots verts de l'été .

 

Ce matin , en cherchant la citation que j'attribuais faussement à  Marc Aurèle , ( en fait , il y en a une qui ressemble , mais dans le manuel d'Epictéte , je n'ai pas retrouvé ce que je cherchais ; peut-être ma mémoire est elle mauvaise ) j'en ai relu plusieurs autres , qui font du bien . J'étais émerveillée de voir la parenté de pensée  , de l'Orient à l'Occident , du Bouddha à Marc Aurèle en passant par Shankara , jusqu'à Jillelamudi Amma dans cet ashram au milieu des rizières , où  je me réjouis de retourner l'année prochaine ; ce flux de pensée comme une   rivière , lumineuse et claire . Tout de suite , je me suis sentie mieux ; en outre ,  maman allait bien mieux aussi ce matin  .

 

Le temps est comme un fleuve et un courant violent formé de toutes choses . Ausitôt , en effet , qu'une chose est en vue , elle est entraînée ; une autre est-elle apportée , celle-là aussi va être emportée  ( XLIII , livre IV )

 

 

 

 

 

 

commentaires