Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 18:27

         

 

             Ce week-end , il y a eu .. ce fameux marché de Noël . Vraiment sympa ; j'en suis revenue ravie , un peu sonnée parce que je  vis à l'écart du monde en général , les poches lourdes de pièces d'un euro parce que j'ai vendu des cartes postales à partir de mes oeuvres ( je ne comprends pas trop que des gens aient envie d'acheter des aquarelles ; personnellement , je n'en achéte jamais .. mais des cartes postales , ça , oui ! ) ;   j'ai atteint quarante-cinq euros de chiffre d'affaires , somme coquette   que j'ai tout de suite claquée chez le céramiste qui exposait à côté de moi  . En plus , j'ai rapporté une très belle photo , prise par une jeune femme qui a passé plusieurs mois en Inde dans une île au milieu du Brahmapoutre . Cette photo, je l'ai échangée contre ma petite peinture " Météo France "  . Je crois qu'on y a gagné toutes les deux !

        Bon ! Mais ça , c'était ce week-end ..  Aujourd'hui , comme hier , une petite pluie fine invite à rester chez soi au coin du feu , ou au coin de l'ordinateur . J'ai replongé dans les profondeurs de ma généalogie maternelle ; profondeurs dont j'ai toujours énormément de mal à émerger . Tous ces paysans pauvres , ces hommes , ces femmes ,  qui ont pioché la terre aride  , sont restés dans leur villages toute leur vie sans jamais avoir connu la vallée d'à côté , ou bien sont partis chercher fortune de l'autre côté de la montagne  ; sont tombés amoureux , ont eu des enfants , les ont vu grandir , mais quelquefois  mourir  en bas âge , ont été heureux , malheureux , ont cru qu'ils allaient être enfin à l'abri du besoin , et puis ça a raté , et puis  ça a marché  ... Ils , elles ,   ont vieilli , sont morts .  Ils me touchent tant , mes bien-aimés ... chaque fois j'ai envie de m'intéresser à eux comme s'ils pouvaient s'exprimer un peu , se rappeler au monde de maintenant , par mon intermédiaire  . Et puis , ces hameaux  perdus dans des paysages splendides , maintenant si souvent abandonnés ,  où ils ont vécu : ces maisons autrefois vivantes , aujourd'hui en ruine .. je voudrais  ranimer l'époque où ils pétillaient  , piaillant d'une tripotée d'enfants  maigres , aux jambes nues griffées d'égratignures , la morve au nez , et les chèvres  bondissaient autour ...

 

 

 

 

 

 

Chapitre 1959 : Généalogie

 

 

 

 

 

 

 

commentaires