Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 16:37

 

 

           Cet après-midi , je désherbais , sans conviction  parce qu'il était trop tôt , qu'il faisait trop chaud , sous le pin au milieu du jardin . C'est  un pin de montagne qui a poussé sur trois ou quatre mètres de haut ,mais il n'est probablement pas à sa place ici en plaine :  chaque année , de grosses branches meurent ; et pourtant des aiguilles et des fleurs nouvelles poussent chaque printemps sur d'autres .

         J'ai entendu un grand bourdonnement , dans le ciel . Des abeilles ; non pas un essaim , chose que je n'ai jamais vue , mais en vol groupé ; elles ont tourbillonné un certain temps au dessus de ma tête , un ou deux milliers d'abeilles ... A peine le temps de me demander si elles présentaient un danger  , mais sans y croire vraiment . Ensuite , elles  se sont envolées , au dessus des maisons , vers l'Est .

          Depuis deux jours , j'avais remarqué que plusieurs d'entre elles , comme tatonnantes , comme si elles cherchaient on ne sait quel havre  , se heurtaient à la grande baie vitrée ,  ou encore , se posaient un instant sur le crépi du mur sous le balcon , repartaient , bourdonnaient à quelques centimètres ... Ce sont de petites abeilles sauvages , presque noires , qui butinent avec bonheur ; un bonheur partagé quand je les croise ,  dans le potager fleuri de pieds d'alouettes et camomilles . Quelques unes des petites exploratrices étaient rentrées , et mon courageux chevalier blanc , ce crétin de parisien inculte et assassin  , était allé chercher la bombe d'insecticide .

          C'est le genre d'incident qui me donne envie d'aller vivre bien loin de lui ... on dit qu'il y a des couples qui divorcent à soixante-dix ans . Des fois , je m'interroge . Enfin , il me reste encore trois ans avant de décider ... En fait , il suffisait de les emmailloter dans un torchon et de  mettre gentiment les deux ou trois abeillettes dehors , ce que j'ai fait .

          Alors , les abeilles , bon vent maintenant  ... j'étais contente de vous voir , et je vous souhaite de trouver un chouette coin dans les bois tout proches ...

         

commentaires