Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 17:09

 

 


        Comme promis , voilà la traduction -  home made alors c'est comme les confitures , je les fais de mon mieux mais c'est subjectif -   de quelques articles de ce blog d'une soeur lointaine  et inconnue ... Je n'en ai pas terminé  , puisque elle propose aussi des postures de yoga ,  et de les vivre d'une façon qui me plait beaucoup .Voui , c'est très New Age , et alors ? En tout cas ,  ça me tente  de m'offrir ce livre de Sally Kempton dont elle parle ... sauf que je boycotte Amazon , qui s'est offert des tas d'avocats d'affaires pour ne pas payer ses impots au fisc européen .

 

 

https://anunada.wordpress.com/category/mantra/

7 août 2013 : invoquer la Déesse ; le pouvoir de Durga

 

Il y a cinq mois , j’ai commencé à lire le nouveau livre de Sally Kempton : en éveillant  la Shakti . J’avais entendu une interview enregistrée , Invoquer la Déesse , dans lequel elle donnait une introduction au sujet , et j’étais excitée à l’idée de voir ce que  proposait le livre. J’étais excitée à l’idée de plonger dans certaines pratiques pour explorer le panthéon des déesses Hindoues , d’une façon qui semblait accessible et adaptée à ma propre expérience de vie . Quand j’eus entamé  le livre , je dus me forcer pour le lire lentement . Dans ce livre il y a 13 chapitres dont chacun est centré sur chacune des 13 déesses , et je voulais vraiment que ce soit une occasion d’explorer ce qui concernait chacune des déesses , pendant au moins un mois .

J’ai passé le mois d’Avril et une partie du mois de Mai avec la déesse Durga . Je me suis toujours sentie en forte résonnance avec cette implacable déesse ,qu’on représente souvent montée sur un lion . Tout autant que Kali , j’ai toujours pensé à Durga comme l’une des déesses les plus féroces . On la peint souvent avec nombre d’armes variées , et dans la mythologie on parle d’elle comme massacrant des armées de démons . Quand j’ai commencé à travailler avec Durga , j’explorais le fait de mettre des limites pour protéger ma vie personnelle , ainsi que le fait de demander avec force ce que je voulais , tout en restant pleine de compassion pour ce que ressentaient les personnes avec lesquelles j’étais en relation . Durga devint un modèle pour cette compassion implacable .

Durga est souvent associée avec une énergie de protection et elle est réputée , pas seulement pour sa force , mais également pour son énergie fermement maternelle .

J’ai commencé à travailler avec Durga à travers plusieurs des pratiques que propose Sally dans son livre et je me suis aussi investie pour chanter des hymnes en l’honneur de Durga tout au long de cette période d’un mois et demi . Sally propose un hymne simple à Durga , pour invoquer l’énergie de la déesse :

 

Aum dum durgaye namaha

 

«  Om , je salue cette énergie féminine qui protège de toutes sortes d’influences négatives » 

 

Si vous ressentez le besoin de protection et de frontières dans votre vie , je recommande d’explorer ce mantra le mois prochain . Ci-dessous , le lien pour un excellent article écrit par Sally à propos du travail avec le Pouvoir de la Déesse . Elle éclaircit beaucoup de choses en ce qui concerne Durga et Lakshmi dans son article ,

Goddess Power.


 

 

 

 

 

Embracing the Goddess: Accessing the Abundance of Lakshmi

Etreindre la Déesse : accéder à l’abondance de Lakshmi

August 13, 2013

13 Août 2013

Dans mon dernier article , je vous ai parlé du nouveau livre de Sally Kempton , En éveillant la Shakti . J’avais entendu une interview enregistrée de Sally , où elle donnait une introduction au sujet , et j’étais excitée à l’idée de savoir ce que proposait le livre . Dans l’article précédent , je présentais la première déesse du livre , Durga , et l’énergie de protection qu’elle donne quand on travaille avec elle . Pour moi , la fin du mois de Mai et le mois de Juin m'ont vu explorer  l’énergie d’une nouvelle déesse , Lakshmi .

On la connait souvent comme la déesse de la beauté et de l’abondance , on l’évoque souvent pour des questions d’argent , d’amour et de santé . A cause de son lien avec des désirs plus mondains , j’étais  réticente à travailler avec Lakshmi . Pourtant , quand j’ai commencé à explorer Lakshmi de façon plus profonde à travers le travail de Sally , j’ai découvert qu’il y avait d’autres raisons puissantes de travailler avec Lakshmi . Sally fait la liste des raisons d’évoquer Lakshmi :

  • Se satisfaire de ce qu’on a
  • Se sentir bienveillant avec soi-même
  • S’autoriser à recevoir
  • Faire l’expérience de la beauté dans votre vie

 

Pour invoquer Lakshmi , Sally recommande le mantra suivant :

Aum shrim maha lakshmyai namah

«  Om , je salue la grande déesse de la bonne fortune . »

 

 

 

 

 

 

Kali : Déesse de la Re-naissance : la destruction en tant que processus de renouvellement .

September 19, 2013

19 Septembre 2013

J’ai continué mon voyage dans le livre de Sally Kempton : En éveillant la Shakti . Ce mois dernier a vu mon exploration du chapitre suivant du livre , la déesse Kali . Kali est une figure intimidante de la mythologie indoue . On la représente souvent avec un collier de cranes autour du cou , sa langue dégoulinante de sang .

 

Il ne faut pas la sous-estimer , elle offre l’opportunité de détruire des façons anciennes de se comporter , de penser , qui ne nous servent plus à rien . On la connait souvent comme la destructrice ,mais sa façon de détruire est très voisine de l’énergie qui préside à la naissance d’un enfant . Quand elle détruit les choses , c’est grâce à leur mort que le nouveau peut émerger .

Je reconnais volontiers que ce travail avec Kali est intense . Aussitôt que je commence à chanter pour elle , des modèles de comportement qui étaient sous-jacents dans ma vie commencent à s’éveiller , prêts à ce que je les regarde en face et que je m’y confronte . Pour inconfortable qu’elle soit , sa forte insistance maternelle m’a conviée à regarder des choses dans ma vie qui ne m’étaient plus utiles et que j’étais tout à fait prête à laisser tomber . Vloici l’hymne que propose Sally pour travailler avec l’énergie de Kali . Etes vous prêtes à faire le nettoyage ? Commencez à chanter :

 

Aum aim hrim klim chamundaye viche svaha


Aum : le son premier

Aim: la graine de sagesse
Hrim: la manifestation créatrice
Klim: le pouvoir de transformation
Chamundaye: un nom de Kali en tant que destructrice des démons de l’ignorance et de la dualité

Viche: couper ( comme lorsque on coupe les liens de l’ignorance et de l’ego
Svaha: le mantra signifiant l’offrande

 

 

 

 

 

 

 

4 Décembre 2013

 

Saraswati : nous guider vers notre Intuition

En continuant mon voyage à travers le livre de Sally Kempton , Eveiller la Shakti , j’ai passé le mois dernier à travailler avec la déesse Saraswati . Elle est connue comme la déesse du langage , de la vision et de l’ouie claires . Elle est évoquée par les pratiquants qui travaillent avec la musique et les mantras ,mais elle peut également nous offrir dees visions profondes et nous relier à notre propre intuition . Si vous travaillez avec une question qui se pose dans votre vie et que vous avez du mal à éclaircir , pensez à évoquer Saraswati pour vous guider . Sally propose la pratique suivante : écrivez la question et lisez là plusieurs fois . Alors fermez les yeux et répétez neuf fois le mantra à Saraswati :

 

Aum aim hrim saraswatyai namaha

Demandez intérieurement la réponse à votre question . Puis imaginez la forme de Saraswati . Voyez la comme une silhouette lumineuse , assise sur sa monture , le cygne . Visualisez un instrument de musique à cordes dans ses mains et une lumière claire émanant de sa silhouette . Respirez avec la sensation que vous respirez ensemble ; et , avec chaque expir,  imaginez que votre question va vers elle . En inspirant , permettez à sa sagesse de se répandre à travers votre esprit . Alors commencez à écrire . Ne censurez pas , laissez simplement les mots couler ( la ponctuation , l’orthographe ne sont pas importants ) . Ecrivez jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien à écrire . Relisez ce que vous avez écrit et demandez alors : «  Est-ce qu’il y a encore quelque chose ? » et transcrivez alors tout ce qui surgit .

 

 

 

 

 

commentaires