Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 08:40

 

           Ce  mec , qui n'offre jamais de cadeaux ...  m'a offert , pour Noël , une splendide , magnifique , édition de la Bhagavad Gîta ; ce qui m'offre l'occasion de la retravailler , le crayon pointu , et pointilleux , et soupçonneux ,  à la main ( la traduction nouvelle est par un universitaire , certes admirable , mais agaçant pour quelqu'un comme moi qui suis absolument ignare en philo " , i.e en philosophie occidentale . Par exemple , il traduit Samkya par " connaissance spéculative ", je ne savais pas  ce que ça voulait dire ;  j'ai cherché dans le dictionnaire , sans être sure de comprendre vraiment ... Mes références pour la traduction restent celle de l'ashram de Ramana Maharshi , combinée avec celle de Sri Aurobindo ) . En tout cas , je suis vraiment contente des commentaires concernant les illustrations , des miniatures d'Inde du Nord pour la plupart -  ça j'adore - illustrations aussi bien que commentaires - mais je voudrais des commentaires et explications encore plus détaillés ...

 

        Bref ... le dessin en bas m'a été inspiré par le verset 35 du chapitre 3 :

Better one own's dharma , however imperfect , than that of another though well performed .

 [ que je traduirais par :  Il vaut mieux suivre son propre dharma , même imparfait , que celui d'un autre cependant mieux accompli . Sri Aurobindo traduit svadharma par " loi d'action " et Marc Ballanfat , l'universitaire en question , par " norme " et/ou " bien " ]

     

et pour Souricette , et moi , donc  , svadharma , c'est :  Chemin ...

et pour Souricette , et moi , donc , svadharma , c'est : Chemin ...

commentaires

Jyoti 12/01/2017 10:34

Bonjour Françoise, Oh la la, la traduction de cet universitaire m'a effectivement l'air de compliquer les choses inutilement ! Moi aussi je me réfère à Sri Aurobindo. Je suis en train de relire la BG avec ceux d'Abhinavagupta mais pour le moment, ils n'apportent pas grand chose de différent. Pour moi, le "svadharma", c'est la "loi" qui s'applique à la personne, le chemin qu'elle doit suivre, sa voie personnelle. J'ai écrit l'année dernière sur le blog un article "Son propre devoir" justement sur ce sloka. Bonne journée de pleine lune ! Bises

Prune Branchesetbosquets 15/01/2017 12:13

Ah , je vais aller regarder sur ton blog . Je râle aussi contre certains choix de ce traducteur ( traduire systématiquement " yogi " par " ascéte " - or , il y a tout l'arrière plan qu'on connaît à ce mot en Occident - et en plus , plein illustrations montrent des ascétes méditant solitaires dans la forêt ... - je trouve que ça fait une signification faussée - ou alors j'ai rien compris à la B.V . Parce que justement , ce qui est chouette , c'est d'avoir son dharma .. pas forcément ascétique au sens qu'on lui donne généralement en Occident ... Mais les illustrations sont géniales , à mon goût , et en plus j'apprécie que quelqu'un me les explique ... Ma traduction préférée est celle de l'ashram de Ramana Maharshi , par Arthur Osborne , sauf qu'ils emploient volontiers le mot " sin " " péché " qui ne convient pas non plus ... Bises F