Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 21:04

 

 

                  En fait , les gens de Vrindavan n'appellent pas l'ashram où j'ai logé par son nom , Jaisiyaram Ashram , mais utilisent le nom de son restaurant , assez fréquenté et réputé , semble t'-il : Ammaji's ( qu'on pourrait traduire par " Chez maman " )   Une grande affiche y vante le côté salubre de sa cuisine , ayurvédique et sans aluminium ,  ses pizzas ,  et le fait qu'on utilise de huile d'olive ! ( il n'y a pas d'oliviers en Inde . Le snobisme n'a pas de frontières ... le ghee , c'est pourtant délicieux et très sain !!!  )

                Je me suis assez vite coulée dans un rythme agréable : la journée commençait par un cours de yoga , dans le grand hall juste à la porte de ma chambre . Le petit prof de yoga , je crois qu'il s'appelait Chandra Khan , si j'ai bien compris son nom ,  était hyper gentil , hyper tonique mais très respectueux de mes faiblesses  ... et ses cours étaient une merveille , tout en restant hyper classiques ( mais c'est sur , ils ne s'adressaient pas à des débutants ) . C'est bien simple , depuis que j'en suis partie , je m'efforce de les refaire tous les matins , alors que jusqu'à présent , je refaisais plutôt ceux de notre prof d'Uzès . Nous n'étions que deux : Julia , et moi .

            Et je m'aperçois que je ne vous ai pas encore parlé de Julia ! Le soir de mon arrivée , j'ai remarqué dans la grande cour où se préparait une réception entre indiens ( des fiançailles ) une jeune fille   toute claire : cheveux clairs , teint de porcelaine , yeux très bleus , des traits réguliers , un beau port de tête ... les indiens ( mâles ) ne l'importunaient pas vraiment , mais - ils la dévoraient des yeux , comme  un rêve romantique et  inaccessible ...  Julia était  venue faire une cure ayurvédique de quatre semaines , travaillait en partie au restaurant pour subvenir à ses frais , et découvrait l'Inde , avec étonnement sur certains points , gêne sur quelques autres  . J'étais la seule autre occidentale à vingt lieues à la ronde , et une vieille habituée maintenant - nous nous sommes liées d'amitié ...  ce dont je  remercie encore la Providence . Merci infiniment ,  Julia , de ta présence  ! J'espère que tu as été contente de ton séjour , et que maintenant tu es bien rentrée en Allemagne !  

          Donc , un cours de yoga d'une heure et demie ,  rien que pour deux , avec un prof exquis ( mais quelle difficulté pour le comprendre ! son accent anglais n'était pas mon accent anglais , les noms des postures n'étaient pas forcément les mêmes .. )  puis , petit dej , ils avaient plein de ces exquises spécialités d'Inde du Sud  ... ensuite , j'allais me balader dans Vrindavan ; l'après-midi , après la sieste ,   je passais  par l'ashram de Neem Karoli Baba  pour méditer ;  j'ai vite pris  l'habitude d'y assister à l'arati  chaque soir ... chaque jour , chaque soir , ce ressourcement , ces regards amicaux ...  durant tout  mon séjour  j'ai  , presque constamment , baigné dans un nuage de lumière et de bonheur . J'y retourne l'année prochaine , c'est sur ! En plus , les massages ayurvédiques ( je n'en ai pris que deux , ça fatigue , et ça n'était pas mon but premier ) étaient de  bonne qualité , même si c'était plus cher qu'ailleurs - je suppose que la dame qui les fait bénéficie de la sécurité sociale ...  

 

 

 

       

 

 

 

A côté de Neem Karori Baba Ashram , une grande affiche indiquant le restau ... la moto  allait très vite , ça fait rigolo parce que seul le bas est resté sur la photo !

A côté de Neem Karori Baba Ashram , une grande affiche indiquant le restau ... la moto allait très vite , ça fait rigolo parce que seul le bas est resté sur la photo !

commentaires