Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 09:19

 

     En écrivant une lettre ce matin , je voulais , reprenant le sujet de l'article précédent , parler de tous les aspects de moi dont je voudrais tellement , désespérément ,  arriver à gérer la multiplicité grouillante .

 ( le sanskrit;

                le yoga ; 

                          la formation en Rêve Lumière ;  

                                                                  jardiner ;

                                                                              dessiner  ;

                                                                          passer du temps avec Philippe , qui aime aller au cinéma quand il pleut ,  se promener quand il fait beau  ;

                                                        voir les copines ;  

                                                                          chanter ; 

                                                                                                etc... , etc... )

 

          ( Et je ne parle même pas de l'heure passée , tous les matins , à faire le ménage . Nous voulions habiter dans une grande maison ; c'est le cas , et nous en sommes ravis ;  mais habiter , par temps de pluie , à la campagne , avec un clebard qui rentre et sort plusieurs fois par jour pour prendre  , dirait-on , un bain de boue bienfaisant dans le fossé , et se vautrer ensuite amicalement sur le carrelage du couloir  ... nécessite de l'énergie et du temps . Notre femme de ménage , qui vient une fois par semaine d'ordinaire , est en train de pouponner son premier bébé , et c'est heureux ... d'ailleurs , sa petitoune est exquise . Mais que de temps passé à nettoyer  , quand on aime une maison propre et harmonieuse , extérieur comme intérieur ! et , non , ça ne remplace pas vraiment une bonne séance de yoga !!!! )  

             Dans ma lettre , donc ,   j'ai failli employer l'expression " tous ces aspects qui sont en demande " . Et j'ai pris conscience à ce moment là que  cette sensation angoissée de devoir faire face à de multiples demandes , de multiples exigences , de multiples chemins , avec le désespoir qui pointe et me terrifie si je n'arrive pas à tout faire ; une sensation que j'ai déjà dessinée plusieurs fois ( au moins deux ! ) ; que cette angoisse , a certainement à voir avec l'enfance  . Avec l'enfance ! mais oui !   et donc , le problème va pouvoir être résolu , pour arriver , bientôt ! à butiner paisiblement tous ces chemins , toutes ces fleurs ... je sais que le prochain Rêve Eveillé va me guider vers la résolution .  Pelure d'oignon après pelure d'oignon , pour dissoudre le mental ...

 

 

 

( c'était  de ça qu'il était question dans cette peinture . Là , les poissons qu'elle nourrit ne sont pas forcément avides et effrayants ; j'en avais fait une autre , bien plus dramatique , intitulée " les rapaces " mais trop grande pour être prise en photo

( c'était de ça qu'il était question dans cette peinture . Là , les poissons qu'elle nourrit ne sont pas forcément avides et effrayants ; j'en avais fait une autre , bien plus dramatique , intitulée " les rapaces " mais trop grande pour être prise en photo

commentaires

R
Ton dessin me fait penser à ce titre de Rezvani que j'avais adoré avant même de lire le récit :"Mille aujourd'hui"....rien que de lire ce titre m'avait apaisée, moi qui étais (et suis encore mais sans aucune culpabilité) toujours tendue vers l'avenir...mille aujourd'hui....en ce vendredi 13 je te souhaite mille merveilleux aujourd'hui!
Répondre
P
Je te remercie ! je ne connais pas ce livre ; je n'ai plus lu Rezvani depuis des siècles ... je t'embrasse Françoise
P.S et en plus , j'ai tout à fait l'impression d'être dans l'aujourd'hui - depuis quelques jours ... quel plaisir ... justement ...