Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 17:24

 

 

 

           Dans la semaine , préparant une séance de yoga pour ma copine Hélène , j'avais envie de  retransmettre ,  en plus de la séance habituelle de ma prof que je prends chaque fois en note ,  un peu de l'enseignement reçu  Samedi dernier . J'ai regardé mon petit carnet  ; il fallait que je cherche des précisions sur un mudra  , le mudra de la lumière  :  Jyoti mudra  . Je  suis  tombée sur plusieurs sites ... dont ceux de Christian Tikhomiroff à Aix . Très intéressant - je me suis ainsi rendu compte que j'avais participé , sans le savoir ,  à une matinée de " Natha Yoga " ...

     Bien entendu , je ne me suis pas sentie compétente pour transmettre ce genre d'exercice , à moins de l'avoir travaillé et assimilé . Surtout que je ne pouvais m'empêcher de penser que ma chute emmêlée dans cette maudite chaise , Samedi après midi , avait quelque chose à voir avec la pratique exigeante du matin .

          Mais j'avais envie de voir ça de plus près ... de refaire , prudemment , à mon allure , les exercices proposés la semaine dernière . Et hier , j'ai eu une motivation de plus : juste avant de partir en balade , j'avais déjà enfilé  mes chaussures de marche - juste enfilé ! et  j'ai voulu aller dans le jardin , avec les chaussures non lacées ( vous me direz , quelle idée ! vouais , d'accord , d'accord ... c'était pas malin ... ) - pour montrer  à Philippe un des premiers iris fleuris . Tout en préparant aussi notre départ imminent .

          Magnifique !  je me suis pris les pieds dans les lacets ! d'où , une chute ,  encore ! Mais sur les graviers ,  cette fois .  Ca change . Rien de cassé ,là non plus, Dieu merci  - et on a pu balader à Sauve ,  dans la Mer de Rochers , avec beaucoup de plaisir . Mais de retour à maison , et après la sieste - Boudiou ! impossible de bouger la main droite ... j'ai essayé de frictionner , ouh la la  ! l'articulation pouce- index faisait un mal de chien ... Or , je m'étais appuyée sur cette main pour amortir ma chute  . Je me suis vue tout de suite avec une fracture ... Mais sur les conseils de Philippe , j'ai mis une bande ;  déjà , quelques heures après , j'ai senti un soulagement  . Tout en râlant comme un putois , parce que j'avais prévu de profiter de cette belle fin d 'après-midi  pour mettre en place  poivrons  , céleris , ainsi que  quelques tomates , au potager . Ce que j'ai pu faire en partie , d'ailleurs ;  en partie seulement - difficile de bêcher d'une seule main , mais , vous me connaissez , j'y suis arrivée !   En, tout cas , le bandage  m'a obligée ,   de façon salutaire ,  à plus de lenteur ,  plus d'attention à chaque mouvement  . Enfin , vingt-quatre heures après , ma main va de mieux en mieux .

      Bon ,  une chute , deux chutes , ça faisait beaucoup .. je ne suis pas encore , il me semble ,  à l'âge où l'on tombe fréquemment ; je n'ai pas eu d'événement traumatisant récemment à célébrer par un accident . Mais cette chute avec la chaise , je suis certaine qu'elle avait quelque chose à voir avec les exercices de yoga en rétention de souffle . Donc ,  ce matin , après une bienfaisante demi-heure d'assise en silence , j'ai donc essayé d'aller y voir de plus près . Je suis descendue dans la pièce du bas , sur le tapis de yoga , et j 'ai fait , tout doucement , à mon rythme , quelques  Jyoti mudra *  - prenant conscience de mon monde d'en haut , poumons pleins ; de mon monde d'en bas , poumons vides ...

      Eh beh ... Quand je me suis arrêtée , pour respirer tranquillement , en position verticale - mais  quelles pensées méchantes envers mon ego  occupaient mon espace , l'espace en principe occupé par le " moi" ordinaire , entre Terre et Ciel , entre monde d'en bas et monde d'en haut ... quel déchaînement de négativité intérieure s'est tout à coup révélé  ! Quelle férocité du " surmoi " pour le " moi " ! Quelle critique destructive ... Eh beh ...

          Heureusement , je pratiquais dans cette pièce où les portraits de sages souriants , au regard plein d'amitié , me regardent droit dans les yeux . Et ce regard me donne le droit d'exister .

        Et voilà ! je suis restée longtemps , yeux dans les yeux , avec l'image de  Mère ( de Pondichéry ) . Pour laisser passer toute cette négativité . Pour me remettre d'applomb . Dans ma vie ordinaire , entre monde d'en haut et monde d'en bas .

      Ben , pas étonnant que l'exercice m'ait fait chuter !  ...

       Mais maintenant , je vais pouvoir apprivoiser , en pratiquant   , jusqu'à être à l'aise  et paisible avec l'exercice  ; histoire d' évacuer, jour après jour , cette méchanceté qui occupait encore l'espace entre Terre et Ciel ... pour découvrir  - quel  autre jardin ?

         

       http://tantra.fr/gestes/00/Jyoti.htm

        https://www.youtube.com/watch?v=An_ib-frCe0

  

   Résultat de recherche d'images pour "Mère ; Pondichery ; images"

( C'est ma  photo préférée de Mère ; j'y vois une indulgence souriante , mais  qui n'est pas dupe de l'ego non plus ... )

 

 

 

 

              

commentaires