Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 21:11

      .

 

             Je ne sais pourquoi , cette histoire de dromadaires australiens me met très mal . Je n'ai pourtant pas d'affection particulière pour les dromadaires , en général . Mais tout de même , ça fait un peu génocide , non ? Les humains les ont introduits en Australie il y a cent cinquante ans ; puis n'en ont plus eu besoin , supplantés par les transports mécaniques . Les dromadaires ont survécu , sont redevenus sauvages ,  dans des endroits quasi désertiques  - se contentant de si  peu ... Puis , voilà que les humains  font flamber leur continent ; et comme les dromadaires les embêtent -  parait qu'ils ont soif et cherchent les points d'eau , faisant ainsi concurrence aux humains  -  voilà qu'on va assassiner , apparemment , quelque chose comme dix mille dromadaires sauvages . Le  plus rigolo , c'est qu'on va les fusiller par avion ou hélicoptère  , parce que ça fait propre ,  et brûler les cadavres ensuite ... Brûler . J'imaginais pourtant  qu'ils en avaient un peu marre , de faire du feu , là-bas .

           L'Australie , avant les incendies ... Je ne suis jamais allée là-bas , les images qui se lèvent quand j'y pense viennent des docus à la télévision :  des élevages d'innombrables vaches  , des fermiers buveurs de bière et mangeurs de viande ; des mines d'opale dans la terre rousse ;  une entreprise qui a eu l'idée lumineuse de faire un trafic sur l'eau , avec des actionnaires ... Mais aussi , des peintures étranges et belles , puis un livre de sagesse  qui m'avait marquée , voyant les choses du point de vue de la civilisation  aborigène :  je crois que ça s'appelait Message aux humains des hommes vrais .

         En ces temps incertains , voilà que j'ai retrouvé un petit sachet de graines , graines d'un arbre magnifique maintenant disparu , qui poussait devant une maison longtemps inhabitée de l'autre côté de la route . C'était un plaqueminier immense , et non greffé , qui donnait des petits kakis délicieux  qu'on pouvait manger " à la main " tant leur peau était fine  . Il est mort de vieillesse , lui aussi ... Il n'était jamais taillé , a donné encore quelques récoltes après le départ pour un monde meilleur de la propriétaire , une gentille vieille demoiselle que je n'ai pas eu le temps de connaître assez ;  j'allais en cueillir ,   et j'avais gardé des graines (après avoir mangé le kaki , bien sur ) .

        Avant-hier , je me suis souvenue de ces graines oubliées depuis des années , souvenue que je voulais les faire germer ... Et voilà . Elles sont maintenant enfouies dans la terre bien humide ; le petit pot est au chaud dans la cuisine , sur la fenêtre . De l'espoir en pot . On verra ... Si j'obtiens des petits arbres , je voudrais en donner à tous les voisins , à tous les amis ...

 

  .

 

 

Chapitre 2561 : des dromadaires , et d'un semis

commentaires