Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 07:51

      .

 

        J'ai de la chance : peu sociable que je suis , le confinement correspond assez bien à mes goûts personnels . On a assez à manger , plein de croquettes pour chien et chats  , un lit confortable , et  le printemps tout autour ...  Et puis , là où je pourrais être un peu gênée aux entournures , je peux me dire que je fais une retraite , et relire Marc-Aurèle ...

       Hier matin , j'ai été dans la colline , avec  Hermione . Philippe nous a abandonnées , pour cause de souffle pénible , en bas de la raide montée qui mène au début de la zone où  poussent les petits iris ... J'ai été triste pendant un moment assez bref ( triste , à cause du souvenir de moments où il cavalait devant moi dans les pentes les plus escarpées )  puis enchantée -  de la quasi solitude , et de leur floraison offerte , pleine d'optimisme . 

         Ce qui me fait me poser une question : je vois que  , même dans le Nord , sur ces immenses plages , nombre de préfets ont interdit leur accès  . Est-ce que certains ne confondraient pas confinement et expiation des péchés ? Un vieux fond inconscient , qui considérerait que la maladie est une punition divine ? (  Voir tous ces heureux en quasi vacances , profitant du soleil , ça peut indigner quelques-uns .. ) .  Parce que , comment les gens risqueraient -ils de cracher les uns sur les autres , sur ces kilomètres de plages désertes ? Ou alors , c'est parce que le virus , dont on nous avait dit qu'il ne se transmettait pas par l'air , peut survivre dans l'air marin humide , dont on m'avait toujours chanté la proverbiale salubrité ? Mais alors , faut plus ouvrir la moindre fenêtre ... Et ma voisine a eu raison , l'autre matin , quand je lui apportais ses courses , de ne me parler qu'à travers une vitre à peine ouverte de quelques centimètres  - elle avait laissé un panier dehors , et 20 euros pour payer les courses , que j'ai refusés car je n'avais pas de monnaie alors  .  Ses enfants , au téléphone ,  avaient du la chapitrer , bien sur .  Mais tout de même , j'en  ai été blessée - pendant quelques heures  seulement ... ce matin , je vais à la ferme , et je l'appellerai pour voir si elle veut quelque chose ...

 

.

 

.

Chapitre 2600 : confinés !
Chapitre 2600 : confinés !
Chapitre 2600 : confinés !

commentaires