Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 10:34

 . 

 

         Il y a trente-cinq ans , terrorisée par la perspective de mourir avant d'avoir vécu ma vie , et mettant tout mon mental en grand travaux et chantiers pendant plusieurs années ,  j'avais pris l'habitude de faire , au moins une fois par jour , des visualisations positives ... C'était il y a longtemps . J'avais du apprendre à enregistrer des cassettes ...  je me souviens qu'au début , en écoutant ma propre voix , je la haïssais . Il avait fallu comprendre , puis dépasser toute  cette haine de soi -  qui ne se limitait pas au niveau vocal .

       Maintenant , je guide quelquefois des relaxations , ou des méditations ; j'en fais , quotidiennement ; mais il est plus que rare que j'en écoute . Or , en ces temps de confinement , j'ai reçu des cadeaux :  plein de relaxations , ou méditations , enregistrées , venues notamment  de deux profs de yoga  que je connais  . Ces deux femmes sont toutes les deux géniales , et tellement différentes l'une de l'autre  ...  L'une suit la voie du bouddhisme tibétain ; l'autre  , je crois , celle du Védanta . Elles ont des origines vraiment différentes  , également , ça s'entend dans leurs voix ...

       Et donc , exceptionnellement , depuis trois semaines , je me laisse guider par des enregistrements de relaxation . Et c'est fabuleux ... je me sens comme prise en charge ... J'avais perdu l'habitude ! Du coup , l'aspect martial de moi-même  , hérité de l'éducation plus que tonique ( en fait , impitoyable ! ) dispensée par ma mère , aspect que je m'apporte d'ordinaire , quand je me mets seule à méditer ou à chanter le matin , disparait , au profit d'une douceur inhabituelle . Douceur que j'apportais pourtant , semble-t-il , aux personnes que j'accompagnais , lorsque je guidais une relaxation pour quelqu'un d'autre . Douceur  que maman , lorsqu'elle m'éduquait ,  aurait sans doute qualifiée de honteuse mollesse , de paresse à expurger  .  Paresse , auto-indulgence coupable ?   ou bienveillance vis à vis de soi-même , qui ne s'oppose pas à  la bienveillance à l'égard des autres êtres  ? Bah , on verra bien ...

 

 

.

Chapitre 2638 : relaxations

commentaires