Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 09:07

       Celle-ci vient en sens inverse , après la lecture du dernier tome des écrits sur le Zen de Van de Wetering , que j'ai achevé cette nuit ; le premier tome ( le miroir vide ) , c'était comme les racines d'un arbre , ou plutôt ce que l'arbre laisse voir de ses racines au sortir de la terre , Van de Wetering n'ayant guère dévoilé  ses motivations . Le deuxième tome ( Un éclair d'éternité , j'ai dit au chapitre 191 tout le bien que j'en avais reçu ) c'était dix ans au moins plus tard , et ça donnait à voir le tronc de l'arbre , solide  , plein , dense ...  j'attendais de lire le troisième ( l'Après-Zen ) avec impatience ; mais zut alors ! les branches de l'arbre sont touffues , mais certaines portent des feuilles , d'autres sont malades et absolument pas enthousiasmantes , du moins pour ma vision primaire : l'auteur montre tellement l'envers du décor , les petits et grands travers des maîtres Zen qu'il a connus , oui ,  avec un humour fabuleux , c'est souvent guilleret , quelquefois hilarant , mais si je ne me trompe je sens percer le désenchantement ; c'est peut-être ma projection qui vire  jusqu'à la déprime et à l'à-quoi-bon-isme ...  mon désenchantement ou  le sien ? ma vision étriquée ou la sienne ? Peut-être a-t- il atteint ce qu'il cherchait , sérénité , paix , joie profonde , juste après avoir écrit ce livre , on ne peut jamais prévoir .. en tout cas ce dernier tome ne sera pas mon préféré ...
      Contre ceux là de dragons verts qui obscurcissent ma vision en me cachant le ciel , que ce ciel soit bleu et lumineux ou couvert de splendides nuages , j'ai le souvenir d'une expérience vécue , non pas une foi ou une croyance , mais la rencontre , notamment avec Arnaud et Denise Desjardins , qui avaient plus que parcouru un chemin Zen ; Arnaud , en particulier , incarne pour moi cette sérénité profonde qu'il disait être la véritable nature de l'homme  ; lui énumérait les " pouvoirs" de son gourou , Swamiji  : " l'amour infini , la patience infinie ,  la compassion infinie ... " 


  " Ce principe divin , cette essence qui demeure toujours en vous comme perfection , paix , joie , vaste silence ,est ultimement la source de votre être . Vous en êtes une petite partie . Elle est votre origine , votre source , votre séjour , votre soutien , votre base éternelle et votre demeure première . Cette paix est donc l'unique réalité en vous qui soit toujours présente et ne diminue jamais . Cette paix profonde , éternelle , toujours disponible , c'est votre droit de naissance , elle est insurpassable ."


            
Swami Chidananda 

( cité par Nathalie sur le journal de l'association Sésame-yoga , tiens je vais mettre son adresse dans les pages d'entrée de mon blog ! )

commentaires