Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 10:14

        Ouf ! repassage fini ... pour ce matin , jardin tout paillé ... il reste , bien sur , à nettoyer les liserons et les nigelles dans un coin du jardin de fleurs , en gardant les graines , et puis à couper les feuilles d'iris desséchées et tailler les santolines qui ont fleuri ; puis , début des travaux de peinture : projet , repeindre la table ronde en vert foncé , peut-être qu'une couche suffira comme ça ( je suis pleine d'espoir ) ; on va commencer les volets de ma chambre ( j'espère trouver une couleur turquoise assourdie de gris ... ) puis les bancs de jardin qui n'ont plus du tout de vernis , tant mieux ça m'évitera de les poncer , en rouge basque . Je précise qu'ils se trouvent tous d'un bout à l'autre du jardin ! donc ça ne va pas jurer . Bon ! et puis , il faudra que je commence à encadrer mes peintures pour l'expo , qui sera , sauf erreur , du 23 au 30 Août , vernissage le 23 ,vous êtes tous invités ,  et au temple de Corbès bien sur ... mais dans cet instant béni , je m'assieds devant l'ordi , ça fait un jour et demi que je voulais vous parler de Glenn Gould , l'incomparable ...
       Parce que Mercredi soir , en rentrant d'Avignon vers les cinq -six heures , j'ai mis France Musique sur la radio de la voiture ( quelquefois j'en ai assez d'écouter les chants védiques de l'ashram de Ramana Maharshi ) ; tiens , un concerto de piano , du Beethoven , il me semble que c'est " l'Empereur " ,en général je n'écoute plus de Beethoven maintenant , trop exalté , trop pompeux , dans ma jeunesse oui , c'est pour ça que je reconnais encore ... du coup , j'écoute , par curiosité , pour savoir si c'est bien le concerto que je crois ; et puis , je me laisse prendre , et surprendre , je ne me souvenais pas que c'était si bien Beethoven , mais non , là il n'y a ni  prétention , ni inflation de l'ego , ni dramatisation , ni pompe , ni trémolo sentimental ,  juste une lumière étincelante , comme si on me montrait avec insistance une solution mathématique *  parfaitement claire   l'explication d'un problème universel et particulier que j'ignorais jusqu'alors , que je ne pourrais formuler en mots ; le problème et sa solution en même temps , démonstration  belle comme un cristal de roche , belle comme un soleil qui se briserait en arcs-en-ciels éblouissants , démonstration que quelque part  , quelque partie de moi mais laquelle ? comprend parfaitement , démonstration qui me fait vibrer -  non au coeur mais au deuxième chakra et à celui  de la tête  , pour être précise ... tiens tiens tiens c'est ça Beethoven , vraiment , incroyable ...     
     J'écoute jusqu'à la fin , c'était bien l'Empereur , et puis qui l'interprète ?
                                                                                      Glenn Gould 
                                                      AH !!!!!
     Moi qui croyais qu'il avait fait son nid exclusivement dans Bach .. bon , faut que j'explore sa discographie alors ...



**( vous vous souvenez ? j'ai été prof de maths hélas longtemps , pas terrible comme prof mais il doit m'en rester quelque chose )

commentaires