Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 12:25

       Plein de légumes délicieux au potager , mais je n'ai jamais cultivé de patates ; alors ce matin je file à l'Intermarché du village ,  miraculeusement ouvert le Dimanche matin . A la hauteur du cimetière , je dépasse une femme blonde accompagnée de deux ravissantes blondinettes aux cheveux longs ... dans l'autre sens , sur l'autre côté de la route , un homme brun accompagné de deux garçons un peu plus âgés ... je rêve que les deux tribus vont se rencontrer et vivre ensemble happy for ever after  , comme dans les comédies sentimentales américaines . Passe encore une femme blondasse , la cinquantaine seule , fringuée et coiffée à la va vite pour un Dimanche  , avec un grand nez triste , et je me sens prise d'une vague d'affection pour elle , je suis sure que c'est quelqu'un exceptionnel , j'aimerais la connaître ... Enfin l'Intermarché brille de tous ses feux , tout le monde  a oublié quelque chose pour aujourd'hui et s'y est donné rendez-vous ; j'arrive à caser la voiture dans un endroit pas vraiment prévu , beaucoup de gens ont de ces énormes 4x4 maintenant , peut-être que ça les sécurise , ou ça leur donne l'impression d'être de ces grands aventuriers du Dimanche matin sur le parking d'Intermarché ; en tout cas ils se garent mal , comme tout le monde , mais ça prend plus de place ... entre les rayons , comme je cherche mes patates , je croise le petit garçon que j'aurais toujours rêvé d'avoir , assis pensif dans un caddy que pousse une énorme femme terne aux cheveux filasses , tirés en queue de cheval pauvre : quatre ou cinq ans , un petit visage pâle et triangulaire , des yeux noirs pétillants surmontés de la flamme invraisemblable des cheveux roux orange vigoureux dans tous les sens ...ah celui-là je le voudrais , je le voudrais vraiment pour moi ...  je ne suis pas quelqu'un de maternel , même pas le temps d'avoir un regret , je prends une des files d'attente .Toutes sont longues .  A côté de moi dans une poussette  un autre petit garçon , même âge , grosse tête aux cheveux ras ,  petits yeux dans un visage épais écarlate de colère , il braille à voix déplaisante mais intense , il crève d' envie de marcher et s'arc-boute de tout son corps vigoureux contre les sangles qui le ligotent ... je me demande d'ailleurs pourquoi sa grand-mère ne le laisse pas marcher , ça l'aiderait à dépenser son énergie ... ladite grand-mère sent la réprobation de toute la file d'acariâtres , déjà qu'on attend toujours aux caisses d'Intermarché , si en plus il faut se farcir les hurlements du chiard ...elle dit bien fort  : "je ne te laisse pas sortir , tu touches à tout ... " en effet il est pile à la hauteur de tous les attrapes-gogos passionnants que la sagace direction d'Intermarché a placé juste au niveau des yeux des gamins , on comprend sa convoitise ... le gosse braille toujours , finalement mamie prend une grande décision , elle se courbe sur la poussette et passe en force entre les deux caisses comme si elle labourait avec  un motoculteur , laissant de part et d'autre du sillon les clients aux oreilles soulagées . Mais qui attendent toujours ... hé , j'aurais voulu avoir le beau , de gosse , mais j'aurais aussi bien pu avoir le moche braillard ... je n'en ai pas eu , tout va bien ... * Et puis , de toutes façons , je n'ai pas l'instinct maternel .

* Thomas , je ne t'ai pas connu quand tu avais quatre ans , et puis de toutes façons j'aurais été nulle comme belle-mère encore plus que quand tu étais ado , tu n'as rien à regretter

commentaires

croc 17/08/2008 18:08

tu sais,même les beaux ils savent brailler !!! j'en ai eu 3, Loic aussi, il nous reste ses deux derniers, et franchement ils sont loin d'être désagréables, mais les jours de grande forme je braille que j'aurais préféré avoir 50 chiens plutôt q'un seul môme!