Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 07:26

    Avant de partir à Nice j'avais démarré deux aquarelles ...je vais vous les mettre en photo dès que je les aurai avancées un peu ; la première " deux anges" n'est pas géniale et ne le sera sans doute jamais , mais elle m'intéresse à cause de l'opposition apparente des deux personnages .  Tout de suite j'ai senti que c'était une scène qui se jouait , non pas entre deux êtres  habituels , ce qui aurait pu donner comme sens l'habituelle acrimonie " toi tu rêves pendant que je trime " , mais entre deux anges , l'un dont le rôle est d'être un ange ménager   , l'autre dont le rôle est de rêver ... ça ne se dispute pas , les anges . Et en fait , en lisant la remarque de Croc sur l'opposition " Cancer -Capricorne " dont je me plaignais , dont je me plaindrai peut-être encore , je vois dans cette aquarelle un troisième personnage , et peut-être le plus important : la vigne qui pousse au milieu , dont les feuilles sont en forme de coeur ... 
    Cancer-Capricorne , ( je répète , c'est une des schématisations  possibles par l'astrologie , on peut aussi bien  prendre l'explication  psychanalytique , et remarquer que ces  deux aspects opposés sont issus des deux femmes qui ont compté dans mon enfance , ma marraine femme de ménage et ma mère ; peu importe ce qu'on choisit , ce n'est qu'une façon de décrire une situation ) ; deux aspects opposés qui tiraillent dans les deux sens , mais ce qui est intéressant , c'est la plante qui pousse au milieu , année après année  , au fur et à mesure du chemin . Bien sur que dans l'instant , il faut choisir l'un ou l'autre pour avoir une efficacité quelconque , comme tu dis Croc ... mais pourquoi se priver d'un des aspects de nous-mêmes , définitivement ?   le cul entre deux chaises , c'est inconfortable , mais c'est intéressant aussi ...
           Bon , ce matin je n'ai pas le temps  d'avancer l'aquarelle ... je suis rentrée hier après-midi et je me suis mise sous la couette aussi sec pour un repos réparateur ( maman avait une infection urinaire , la pauvre , encore une , mais ça demande à la personne qui dort à côté de l'accompagner aux toilettes plusieurs fois par nuit ...  ) . Après quoi j'ai avancé un peu côté jardin , pendant mon absence ,il a plu : les mauvaises herbes ont poussé comme des folles au potager et au jardin , liserons et ce bon vieux chiendent . Mais aussi il a fait beau :  tomates et  poivrons ont muri , les pêches de vigne aussi ... le linge à repasser a proliféré ,   , les volets sont splendides en  turquoise lumineux  , et un des petits poissons du bassin vire à l'orange doré , une merveille ( vous le saviez , vous , que les petits poissons sont noirs , et qu'ils changent de couleur ensuite ? ) ...  
       Et en rentrant je sentais , de façon paisible et légère , que de toutes façons , aucune maison , ni à Nice ni ici , n'est ma maison . Que ce désir d'avoir une maison n'est encore qu'un fantasme du mental . Mais que je peux jouir de l'une et de l'autre , chacune avec sa  dose délirante d'activités diverses ,  , d'exigences variées ,  paperasses et coups de fils et écoute des petites dames et rigolades aussi avec les filles qui aident maman et tata à cahoter là bas ; jardinage intensif et tout le reste ici ... il parait aussi que ma voisine va toujours pas bien ...
   Bon , au travail alors ! c'est toujours  ici et maintenant que ça se passe ! 
  Ca c'est la deuxième aquarelle , elle s'appelle : " du pain sur la planche " . Belle journée à tout le monde , et plein de courage !






 

commentaires

luside 10/09/2008 22:59

Bon courage à toi aussi Françoise ! Ca fait plaisir de te sentir réconciliée...

croc 10/09/2008 21:05

waow, j'aime cette aquarelle. Eh bien, dis donc, mon com, qui se voulait anodin et plaisantin t'a marquée. Eh oui, les poissons, je savais, nananère !