Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 22:00

              Jamais eu autant de choses à faire que depuis que je vis à la campagne ... on pense toujours qu'en quittant la ville , il y aura moins de stress : les gens de la campagne sont paisibles , ils vont au  rythme lent de la terre et tout et tout et allons-y gaiement en patouillant dans les clichés ... mais finalement , en ville sont les vrais contemplatifs ; surtout à Paris avec tout le temps passé dans les transports . Tous les gens que je connais par chez nous ont une tendinite par ci , un lumbago par là , un petit mal au dos sournois qui se rappelle à leur bon souvenir en fin de journée d'avoir trop porté de seaux de terre , poussé des brouettes ou pioché ... Moi , mon articulation cocco - machin truc est presque déliée grâce au mouvement de détente que m'a conseillé Nathalie ; du coup j'ai recommencé à jardiner comme une dingue . J'y ai passé plusieurs heures aujourd'hui , et je n'ai pas fait le dixième du quart de ce que je voudrais absolument faire avant l'automne ... et pourtant je me suis démenée , enlevant les romarins ( des boutures que j'avais faites l'an dernier , et qui ont toutes pris ... ) qui sont mal placés contre le noisetier pour les replanter en plein cagnard , mais pour ça faut bêcher dans un coin qui est plein de chiendent , la terre est plaisante à manipuler à cause de la pluie d'il y a deux jours ,et le chiendent se détache facilement des mottes , mais j'en ai eu pour deux heures ; replanter les budléias -le blanc que j'ai acheté parce que j'ai été trop faible pour résister aux offres promotionnelles de Cora l'autre jour ,et celui que j'avais récupéré dans la colline cet été et dont je ne connais pas la couleur - planter le petit rosier " Clair matin " - une bouture qu'avait fait Daniela pour moi - déplanter le rosier rouge grimpant - une bouture que j'avais faite et que j'ai donnée à Renée hier - en plus il y a une fuite et il faut aller chercher l'eau tout en haut du jardin ... déplanter la sauge verte et jaune qui est étouffée par la lavande , mettre à la place un rosier rose qui a tendance à pousser en hauteur , replanter la sauge dans un coin très sec du potager , bêcher un peu autour bien sur , désherber le talus près de mon potager , qui est plein de ronces sournoises , elles  ne rêvent que d' attraper les tomates avec leurs pattes griffues ,  tenter d'y planter romarins et boutures de sauges grises qui font un bon couvre-sol ...  déjà ça m'a pris la matinée . Ouf ! j'ai terminé vers onze heures et demie , juste le temps d'aller dans les bois voir si les champignons avaient poussé avec les dernières averses ; mais mon panier leur a fait peur aux champignons , je n'en ai pas vu la queue d'un . J'ai failli me faire tirer dessus  ; dans ces cas là je me mets à chanter à tue-tête , du Monterverdi s'il vous plait ; je ne sais pas si ça avertit les chasseurs d'une présence humaine , en tout cas ça fait surement fuir le gibier , c'est déjà ça de gagné . Je sais , faudrait vraiment être bigleux  pour me confondre avec un chevreuil , mais je n'ai aucune confiance dans l'acuité visuelle des chasseurs d'ici (et d'ailleurs, d'ailleurs ) ; en tout cas  un chevreuil qui chanterait fort , et faux , un madrigal de Monteverdi c'est rarissime . Je joue toutes mes chances de survie là dessus ...
          Après , j'ai fait un petit tour dans les vignes pour grapiller du raisin noir délicieux , avec des pépins un peu trop gros , en guise d'apéritif , et puis j'ai  rempli mon panier de fenouil sauvage ; à défaut de girolles ...




































      Et l'après-midi , rebelote ; jusqu'au lever de la lune et au coucher du soleil . J'ai commencé à déterrer le rosier " Clos fleuri " jaune ,  qui pousse des branches de deux mètres vigoureuses et pleines d'épines taille XXL dans tous les sens , Philippe lui voue une haine toute particulière . Je vais le mettre en pot ( le rosier , pas mon jules ; quoique quelquefois ça soit vraiment tentant d'y penser ... ) pour le fourguer à quelqu'un qui a de la place . C'était plus dur que prévu , en plus j'ai pas de pot assez grand ; en cherchant quel pot je pourrais vider pour lui faire de la place  , j'ai donné un coup d'oeil aux  boutures de rosiers que j'ai faites l'année passée , constaté avec fierté et un rien d'accablement que j'en ai  des tas de  qui sont pétulantes  ; une forêt de rosiers en perspective ... j'adore les roses , mais quel boulot ... parce que plus j'en plante au jardin , plus c'est joli , plus il y a d'espace à entretenir ... pas une sinécure d'avoir la main verte !

commentaires

K
Je reviens d'une escapade afin de recharger mes batteries pour l'hiver dans l'Hérault et l'Aude.
J'ai pensé à vous en passant à proximité de votre région.
J'ai pu admirer les paysages d'automne que je ne connaissais pas dans le midi. Les vignes rouges à perte de vue avec deux ou trois oliviers perdus parmi ce paysage féérique. J'adooorrrre !!!
Chez moi le paysage est tout aussi beau mais tellement différent, tandis que dans l'Hérault j'ai pu admirer trois sortes de "paradis" étonnamment différents.
Pour les rosiers , j'aime beaucoup...
Je n'ai que cinq variétés différentes car j'aime les admirer individuellement et non en "masse". (sourire)
Et pour le "jules", je peux vous suggérer le tonneau si vous n'arrivez pas à trouver un pot à la bonne dimension. Courage (sourire°
Bonne semaine.
Répondre
C
et tu a bien raison de ne pas faire confiance aux chasseurs, ni à leurs yeux. Va rendre visite à Hervé, il en parle tous les jours : http://taomugaia.canalblog.com/
Répondre