Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 13:42

       On s'y était prises comme des manches pour la visite d'Auroville . Ou plutôt ,non ,  il y avait eu , d'abord le Dalaï Lama qui était allé y faire un tour quelques jours auparavant , et donc ça n'était pas le meilleur moment pour nous de nous y pointer aussi , puis , les jours d'après , un répondeur bizarre mais multilangues et multiprises qui se coinçait et donc  ne répondait pas  - ce qui  m'a permis , après coup , quand nous avons été sur place , d'admirer l'esprit scientifique de la réceptionniste là bas . Pour cette personne , le répondeur ne pouvait être détraqué , mais nous n'avions pas été assez patientes pour attendre qu'il marche mieux . Fascinant , comme façon de raisonner ... en tout cas elle ne tenait absolument pas compte de notre expérience à nous , seulement de ce qu'elle avait comme présupposés dans sa tête à elle .
     Comme : moi , méditer dans le Matrimandir , je ne m'en souciais pas trop , je n'ai pas considéré que notre ballade à Auroville ait été un échec . On a pu aller voir le merveilleux atelier de fabrication de bijoux , Memories from the future , installé au milieu de la forêt . Il était , nous avait-on dit ,  peut-être fermé , mais  peut-être aussi ouvert . En fait il y avait là une belle jeune femme , qui a gentiment attendu  en notre compagnie que le propriétaire , déjà sur le départ , vienne lui apporter  les clés , et nous permette ainsi d'accéder à la grotte aux trésors .. Chaque fois que j'y viens , je me crois toujours transportée au beau milieu d'une nouvelle de  Kipling , celle où Mowgli entre par accident dans la grotte gardée par Kaa le serpent , avec ses accumulations fabuleuses de bijoux et de pierres précieuses . Autre forme de contemplation , toutes ces pierres qui rayonnent doucement ... J'y ai acquis des boucles d'oreilles de cornaline d'un orange infiniment doux  ,des boucles d'oreille en argent avec , sur chacune , une perle de forme bizarre et un pendant d'agathe noire , que je porte en écrivant ; un petit collier de péridots que , j'espère , l'une de mes soeurs appréciera , et un autre de topazes , parce que je suis tombée amoureuse , autant de leur nom dansant " lemon topaze " que de leur doux rayonnement citronné . Je mets très rarement des colliers , de toutes façons .






commentaires

P
Que j'aime ton écriture poétique qui dit si bien les "memories of the future" de ce lieu, et toutes les contradictions de ce lieu. Fait nous encore marcher dans dans cette beauté !
Répondre