Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 08:11

           Hier , journée de yoga avec la prof de Martine : une prof que je ne connais pas , parmi  des gens que je ne connais pas - sauf Martine , ma partenaire de plusieurs voyages en Inde , et Hélène , avec qui j'ai fait le trajet depuis les Cévennes jusque dans cette Petite Camargue  . Je me sens ,comme toujours dans ces cas là, plutôt parano , m'imaginant que, jetée au milieu de yogis patentés , je ne réussirai pas à faire des postures difficiles , me préparant à subir quelques pointes de végétariens purs et durs quand je préviendrai que l'énorme thermos que j'ai apportée contient du tschaï ( murmures enthousiastes et appréciateurs du public , aaaaaaaaahhhhhhhhhh ! du tschaï droit venu de l'Inde lointaine ) mais avec du lait de vache   ( aaaaaaaahhhhhhhhhh !  gémissements de déception , tout le beau monde qui veut se nourrir sainement honnit le lait , j'en ai déjà parlé ) .
       Hum , les yogis patentés sont des petits vieux sexagénaires comme vous et moi ; la prof , quoique plus mentalisée que notre bien-aimée Nathalie , nous guide  raisonnablement - mais elle est , ce que je regrette , moins précise  ; pourtant ,  j'ai adoré  un très long retour au tonus normal et au quotidien  après la posture de la chandelle ,qu'on a faite yeux fermés en fin d'après-midi  ; retour vers le regard yeux ouverts , qui m'a laissée très présente pour le retour en voiture ) ;  le repas de midi est un véritable banquet avec vin , abondance de gâteaux délicieux , et : un énorme tupperware plein à ras-bords de cous de canard farcis , cuisine du Sud-Ouest que fait circuler avec enthousiasme une jeune dame  joyeuse au corps ample et solide ( quand j'étais petite on aurait dit  qu'elle est forte ) ... je n'ai pas pris de canard ,  me suis demandée comment on allait pouvoir faire la moindre posture de yoga après avoir absorbé  toutes ces parts de tartes salées , de salades de lentilles , de taboulés  et de gâteaux ... en fait les deux heures digestives ont été occupées par un retour sur des notions concernant l'anatomie , le cerveau , etc ... ce qui ne me passionnait pas complétement .

           Après cette journée dehors et le trajet de retour dans la nuit , qu'il est doux de retrouver sa maison , son chien joyeux , ses chats ... une incertitude sur le mec , comment sera -t'il ? maussade , souffrant , enfoui dans un jeu vidéo ?  je prévoyais le pire ,sachant qu'il avait bricolé toute la journée dans le garage pour faire des étagères ; tout en m'en réjouissant  aussi , ça veut dire qu'il est à l'aise sur ses deux jambes , et je sais que c'est sa façon d'être bien : certains chantent , lui fait des étagères avec du bois récupéré ...  Le chérubin , il  avait même préparé un feu dans la cheminée !

            Je pense alors à l'amie qui m'a confié ses inquiétudes plutôt graves , face à l'état de santé du sien , de Jules . Quand je pense que j'ose me sentir plaintive de nos petits malheurs ... 

           Nous regardons ensuite l'émission d'Ardisson sur Canal + en clair : j'apprécie l'humour outre-noir de Stephane Guillon ; tiens , l'invitée de la semaine est une jeune femme au visage blanc comme neige  , trop bien coiffée et maquillée à mon goût mais bon .... petit à petit, on découvre  que  son corps terriblement déformé est  coincé dans un fauteuil roulant  , et ce depuis l'enfance ; qu'à ses cinq ans , comme son papa avait eu à lui annoncer la terrifiante nouvelle qu'elle ne marcherait jamais ( elle lui demandait , voyant les autres enfants : et moi , quand est-ce que je marcherais ? imaginez , une petitoune de cinq ans qui n'a jamais marché ,mais qui croit qu'elle va y arriver après , qu'il suffit qu'elle mange bien sa soupe ... imaginez d'être son père et de devoir lui dire ... mais il faut bien le lui dire ... ) à cinq ans , donc ,  elle a vu arriver ce fauteuil roulant , et c'était comme si on lui donnait une paire d'ailes ... qu'elle a eu à subir des opérations terriblement douloureuses , et que maintenant , elle a réalisé son rêve d'être styliste  , qu'elle a un , des amants , qu'elle dit être heureuse dans sa vie différente ...  une belle histoire . Quelle fille incroyablement courageuse ...Quel drôle d'univers que notre univers mental ... pour me rappeler , à moi qui geins sans cesse , que ce qui nous arrive de l'extérieur ne doit pas  , ne peut pas conditionner notre bonheur intérieur . A chacun de le trouver , à chacun son chemin . Ouf ... mais certains ont l'air vraiment plus durs que d'autres .

           Et ce matin on dirait que la joie me tient compagnie . Un peu mal au dos , j'ai du prendre des mauvaises positions hier ,mais rien qui ne puisse s'envoler après une  friction de Rumalaya , un tube de pommade ayurvédique que j'ai rapporté de cette petite échoppe de Madras ... rien que d'y penser me met les larmes au yeux , dans un mois je serai là bas ...  dans un mois je sentirai cette  chaleur moite à l'arrivée ... dans un mois je me réveillerai dans un hôtel forcément hyper bruyant , avec les yeux qui piquent à cause du manque de sommeil et du décalage horaire  ...  

           Et dans l'instant ,  avec le ciel gris tout plombé , et la petite pluie froide  ( mais quand est-ce que je pourrai jardiner , le potager attend , je n'ai pas retourné toute la terre que je veux préparer , je n'ai pas taillé tous les rosiers , je n'ai pas nettoyé toutes les feuilles , je n'ai pas encore mis de granules de fumier )  , dans l'instant , quelle joie d'être là .       

commentaires