Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 07:58

      Ooops ! je vous ai quittes , voyons ,  a Pondichery , il y a presque une semaine ... depuis , on a fait chemin vers le Nord : de Pondi a Chennai en taxi , puis de Chennai on a attendu l'avion vers Delhi , qui avait trois heures de retard. Pour se faire pardonner, la compagnie Kingfisher a servi un luxueux repas a bord ; mais on est arrives au Sri Aurobindo Ashram de Delhi entre minuit et une heure du matin ... Or, le climat a Delhi n'est pas du tout tropical comme dans le Sud , cette fin d'hiver est tres froide , et donc on a peaufine nos rhumes respectifs en entrant dans une chambre tres design , un reve d'architecte des annes soixante-dix ,  toute en pierre et marbre , mais glaciale ... L'ashram est immense , avec des regroupements de batiments en forme d'alveoles hexagonales; tres joli ... mais la piece ou l'on mange est a claire voie , les plats arrivent  froids ,  un peu difficile  pour de malheureuses francaises enrhumees grelottantes . Heureusement , le massala tea  est brulant ...

         On avait une journee prevue a Delhi avant de retrouver Nathalie et Adam , on en a profite pour aller visiter le site d 'Akshardam : encore un immense ensemble de batiments sur plusieurs hectares , construits a la fin du siecl , mais architectures et sculptes dans un style ancien - tres kitsch ! ca vaut le coup ; pourtant  je n'arrive pas a prendre au serieux quelque chose qui a ete construit au XXe siecle , avec les moyens du XXe siecle , en imitant le passe , et je ne peux vous dire que c'est beau , comme le fait Martine , en toute innocence .  Temples , galeries couvertes , bas reliefs , jardins et bassins , sculptures sur sculptures sur sculptures , j'ai tout de meme adore toute une frise concernant les elephants : tout sur les elephants , toutes les fables et histoires ayant un rapport avec les elephants ... grandeur nature , sur les trois cotes d'un tres grand temple . Je suis restee bouche bee devant la statue - en or , ou c'est tout comme - grandeur trois fois plus que nature , celle-la ,  du saint qui  est honore ici et dont j'ai oublie le nom ... ma foi ...  Quand au retour a l'ashram , en rickshaw , une bonne heure de trajet pour traverser la moitie de Delhi ,peripheriques et embouteillages y compris , la je n'etais pas vraiment bouche bee mais je me cramponnais des mains et des piedsaux poignees ... c'est vrai , un rickshaw c'est pas solide , je me disais que si jamais le rickshaw versait , entre deux camions lances a pleine vitesse sur le periph , ca n'allait pas etre trop rigolo pous les passageres ... mais non , j'ai manque de confiance , nous sommes revenus sans encombre ... pour une tres belle meditation du soir a l'ashram  .Froid l'ashram , mais bonnes vibrations ....

          Le lendemain , on a retrouve Natahlie et Adam , et decouvert notre vehicule : un car pas vraiment neuf , pas vraiment petit ,  orange flash ;  et avec un chauffeur , mais un chauffeur ... un Sikh , qui portait ce jour la un turban bleu horizon , mettant en valeur son noble profil de medaille . Des qu'on est montees , Martine et nous nous  sommes ecriees d'une seule voix : "Qu'il est beau !" et quand il s'est tourne et qu'on a decouvert sa sublime moustache finement recourbee vers le haut en de gracieux accroche-coeurs symetriques , nous sommes carrement tombees en  pamoison. 

          Nous sommes alles recuperer les covoyageurs , pas tres frais apres une bonne journee de voyage , et en route pour Rishikesh ! Enfin , en route ... pour deux-cent -cinquante kilometre environ , on a roule de onze heures du matin a huit heures du soir ... sur la  grand-route , helas terriblement frequentee , qui traverse la plaine du Gange , plate et bien irriguee : beaucoup de canne a sucre , des cereales , des cultures maraicheres , du colza ... des villages aux marches opulents , fruits et legumes disposes avec art facon Arcimboldo par des petits vendeurs artistes , carottes d'un rouge presque carmin comme en n'en a pas en France , longs navets blancs , tomates et choux .. et des encombrements , des encombrements et encore des encombrements .

          Et la nuit est tombee depuis longtemps quand on devine enfin , derriere la pleine lune , des silhouettes de montagne et qu'on traverse enfin , enfin  :

                                                          le Gange !

 

commentaires