Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 09:36

           Donc , après cette décision ( de m'alléger , autant que possible ,  du poids de l' organisation chez maman - ou plutôt  de ce que je ressens de personnel , d'affectif , dans cette histoire )  j'ai , bien entendu , commencé à culpabiliser de façon abominable  . Thème : si je ne fais pas tout mon possible ça va être la catastrophe ,  que va t'il arriver à maman , à la petite Léna , etc ....   Le matin même , j'ai eu un coup de téléphone de la garde de nuit remplaçante , une femme un peu plus âgée que les autres jeunots , qui a déjà trouvé que les nuits étaient mal payées , m'expliquant que ma mère n'avait pas dormi jusqu'à deux heures cinquante trois du matin ... ( comment fait-elle pour savoir l'heure exacte ? en général , maman commence à ronfler dès le moment où elle a pris son somnifère ... )   C'est elle que maman soupçonne d'avoir piqué un billet de dix euros . C'est peut-être même pour ça qu'elle a mal dormi . Il est probable que ma mère a vérifié de travers , avec sa mauvaise vue ; ou encore ,   n'importe lequel des jeunes qui travaillent chez elle , a  pu l'emprunter   , et pas forcément cette dame , qui est d'aspect un peu sévère .

         Mardi matin , je me suis prise par la peau du cou , pour aller vérifier par moi-même la santé de ma mère-qui-ne-peut-pas-dormir . Je l'ai trouvée tout à fait en forme , donnant à l'incident ( de ne pas avoir dormi ) des proportions raisonnables ....  Est arrivé N. , à qui j'avais confié cent euros pour la semaine de courses , ce qui évitera de s'inquiéter de la disparition éventuelle d'un billet dans la caisse . Il me signale , un peu hésitant , qu'il a emmené ma mère au Mc Do ,   Samedi midi ; maman prend un ton douloureux et timide de petite fille maltraitée pour me signaler que ça lui fait une sortie , car elle ne sort jamais autrement (  moi , je m'étais carapatée pour le week-end , fille indigne ) . Le Mac Do , pourquoi pas ? J'approuve des deux mains . Bon , me voilà rassurée ...   et même si c'était N. qui a piqué ce billet de dix euros , c'est pas trop grave ... mais je ne saurai jamais , je crois bien .

           Ensuite ,je vais en ville fournir les dernières attestations - enfin , j'espère , les dernières - à la petite Léna  , qui espère  ainsi pouvoir toucher le RSA , ou le chômage ,  pendant quelques mois . Nous prenons un café ensemble ; elle est bavarde , pour une fois , nous disons du mal des employés du Pôle Emploi, elle y est allée quatre fois , chaque fois , au compte goutte , ils lui ont demandé de nouvaux papiers , que je dois remplir chaque fois .... elle m'explique qu'elle a l'habitude , qu'il faut commencer à faire les démarches dés qu'un contrat est terminé ... parle des formations qu'elle a déjà faite , dont une , qui lui plaisait bien , en menuiserie ..Elle a trouvé un travail à l'hôpital , mais si elle le prend , elle ne peut faire garder son pitchounet , la grand-mère qui devait le garder a eu une rechute de cancer , et elle ne trouve pas de nounou ... Et conclut donc qu'il vaut mieux qu'elle reste au chômage tout l'été . J'en tombe tout à fait d'accord .   Je me rends compte qu'elle a de la force et de la ressource , elle aussi ... (  elle aussi , je veux dire : comme moi  ...)

               En tout cas , c'est , là encore ,un poids de moins . Je la quitte , sachant que ne vais pas la laisser tomber , mais me sentant fort allégée  de la culpabilité que j'avais éprouvée ...  Et je vais fêter ma délivrance en faisant les soldes de sandales , m'en offre deux paires parce que la deuxième offrait soixante-dix pour cent de réduction , y'a pas de quoi se vanter ;  et en reprenant ma voiture , guillerette  , tout à coup je me dis :

 " Eh ben ,alors ,  Dieu a pris le relais ... "

 

 

 

P1090845.JPG

 

 

 

 

commentaires