Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 16:17

   Matinées  hyper speed , après-midi  plutôt paresseux sous le cèdre ...  Sauf Dimanche où j'ai passé un long moment chez mes voisins .  Lui  vient de rentrer de la maison de convalescence , après avoir vieilli à toute berzingue , de vingt ans au moins en trois mois ; elle , qui ne parait pas ses quatre-vingt ans  , active et inquiéte , du coin de l'oeil elle le surveille  anxieuse , tout le temps , à tout instant ... J'ai amené Hermione car nous savons qu'il l'aime bien ; un petit éclair de joie passe dans le regard bleu clair , lointain , fatigué  , du vieux monsieur . Il lui donne des petits morceaux de boudoirs qu'elle a été acheter tout exprès .  Lui n'a  pas faim , plus jamais faim semble t'il , ce qui la désole  ; en l'honneur de ma venue ,   elle a fait un gâteau dans l'espoir de lui faire avaler un petit morceau nourrissant pour une fois ...  Elle me sert d'office une portion écoeurante et gigantesque ; je vois qu'il donne subrepticement la moitié de sa part à Hermione qui se goinfre ; ça serait sacrément muffle de ma part d'en faire autant , alors  j'avale péniblement ; à chaque gorgée j'ai l'impression qu'une limace se fraie lentement un chemin descendant dans mon gosier  ... Je m'extasie et demande la recette du gâteau , bien sur .  Lui entendait très mal avant , il entend toujours très  mal maintenant ; la conversation que j'essayais péniblement de rendre primesautière s'éteint tout doucement . Le pauvre , il faisait vraiment des efforts pour avoir l'air de s'intéresser ... Il va se rasseoir sur le canapé et fait semblant de lire un polar . A t'on envie de lire un polar quand on passe près de la mort ? Je ne sais pas ; ça n'a pas été le cas pour moi ; mais tous , nous sommes différents . 

         Elle , assise à la table ronde de la cuisine en face de moi , en profite pour me donner des nouvelles du malade , malgré la présence de ce dernier  ... nouvelles un peu trop détaillées pour mon goût , toujours mon côté Victorien ,   on ne parle pas du corps , surtout si l'intéressé est à moins de deux mètres  . Mais d'un autre côté ,  si ça  soulage un tant soit peu  de parler de ses difficultés ... Elle me dit : " Heureusement que j'ai le jardin .. " - Heureusement , oui . La pauvre ... Mauvais moment ...           

          Un coup à la porte qui fait bondir Hermione , je n'ai que le temps de l'attraper par le collier - pour l'empêcher de bouffer  l'infirmière ; c'est une jeune ,  une brunette au teint mat , le top des infirmières - charmante , petite , rieuse , et en plus elle est habile pour les prises de sang parait-il . Il est heureux de la voir , visiblement .  Elle l'emmène dans les profondeurs de l'appartement pour l'aider à mettre son pyjama - repart , toujours rieuse et charmante , et j'en profite aussi pour prendre  le large , avec Hermione qui gambade  ...  la lumière de fin d'après-midi , sous le cèdre , nous a attendu ...

commentaires