Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 08:52

           Ouh là ! ce matin , un poids  de fatigue sur le coeur , et l'intérieur des yeux scotché de tristesse ;  pourtant le kirtan de Samedi après-midi , sous la yourte ,  avait été une bouffée d'oxygène et de bonne énergie dans mon univers enrhumé et migraineux de la semaine dernière ... Comment il dit déjà Marcel , juste avant de goûter à la deuxième madeleine de sa vie ? " accablé par la morne journée et la perspective d'un triste lendemain .. " . Ben c'est pile poil comme ça que je suis en ce moment . Y'a que quand je médite que je suis bien . Le nez dans le nombril .  Non , aussi quand je jardine ou quand je fais le ménage .. Et puis , je sais bien que cette vision  " morne " passera . Comme tout l'émotif  .

          En fait , j 'attends depuis cinq jours une réponse d'un des Guest House de Pondichery - le plus luxueux , où j 'ai déjà dormi , ça n'est pas mon préféré car j'aime bien une atmosphère plus monacale , mais on peut au moins les contacter par internet ; et puis ,   faut pas cracher dans la soupe , il est confortable , où est le mal  ? En outre ,  souviens-toi , les idlis du petit déjeuner y sont délicieux  ..  J'avais oublié qu'il y aura les préparatifs d'anniversaire de l'ashram  là bas ,ou quelque chose comme ça  , et donc affluence de dévots   - deux préposés tamouls placides de deux guest-house différents m'ont déjà répondu que c'était plein - bien sur ,  je me dis qu'ils disent ça automatiquement parce qu'ils ne vont pas se décarcasser pour une anonyme  , mais c'est un tout petit peu chiant ..  je suis sure de ne pas dormir sous les ponts mais j'aime bien imaginer qu'une chambre m'attend à mon arrivée .

           Quel parcours du combattant pour partir en Inde , chaque fois . Réserver le billet d'avion , et rien que de penser à prendre l'avion me donne la chiasse parce que j'ai toujours et encore une peur viscérale de l'avion ; après ça le visa , recommencer dix fois leur questionnaire sur internet parce que le code d'accés ne veut pas fonctionner sans qu'on comprenne pourquoi ;  ensuite , quand tout à coup il se débloque , sans qu'on comprenne non plus pourquoi , et qu'on peut mener à bien le remplissage dudit questionnaire ,    se souvenir que le guichetier de la Poste n'a pas voulu  vous faire de chéque certifié l'année dernière  , qu'il fallait demander un rendez-vous à la Conseillère Financière et que c'était merdique  .. retourner  alors  la queue basse  voir la petite agence de voyage habituelle , où vous êtes bien accueillie par la jeune femme efficace et sympathique ...  Un moment de soulagement , avant de reprendre le combat ...   Tout en ayant tout le temps l'impression  qu'en partant vous trahissez votre compagnon , votre mère et/ ou les gens que vous laissez sur place et que vous soutenez d'ordinaire  ... que certains peuvent mourir d'être quittés - c'est justement pendant que j'étais à Pondichery il y a deux ans que Philippe a eu ces  problèmes cardiaques -. que tous les jours que vous prenez pour vous ,  loin d'eux ,  sont des jours où vous leur volez un soutien dont ils ont besoin . 

commentaires