Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 05:28

 

 

 Inde-du-Sud-Fevrier-2013-049.JPG

 

 

                                               (  les bougainvillées poussent sauvages dans les haies ... )

 

 

 

            J'étais donc bien installée dans cette jolie chambre dont les nombreuses fenêtres me permettaient un aperçu de la forêt alentour : merveilleux concert d'oiseaux nocturnes que je n'ai entendu qu'en Inde ,  mauvaise humeur  en entendant chaque matin à cinq heures et demie , juste après l'appel du muezzin , la harangue de l'imam dans le village le plus proche , répercutée par les hauts-parleurs de la mosquée . Harangue dont je ne comprenais pas un traître mot bien entendu , mais dont j'ai détesté d'emblée le  ton préchi-précha et autoritaire , comme je pourrais détester le ton préchi-précha d'un prêtre catholique aussi bien s'il était relayé par des hauts-parleurs , comme je déteste la publicité quand elle bouffe mon espace sonore  . Rien à voir avec le spirituel , c'est une volonté de prise de pouvoir , tout simplement . Voilà , c'était ma minute xénophobe ... )

         Là , j'ai attendu le reste du groupe , arrivant directement de France pour la plupart et pas très frais .. avant de commencer le stage le lendemain matin . Ce qui se faisait de bon matin ( six heures et demie ) , comme toujours pour Adam et Nathalie , et comme toujours à cette époque en Inde du Sud où l'après-midi est très chaud .. des étirements de hatha-yoga pour commencer , puis travail vocal - je me suis rendu compte cet hiver  avec émerveillement  que nos deux guides chantent du chant druhpad , ( ou est-ce dhrupad ?drhupad ? je me souviens qu'il y a un h qui traîne  mais où ?  faudra que je pense à chercher ... )  c'est à dire dans le style  de l'Inde du Nord . Quand à la façon de chanter du restant du groupe , dont je faisais partie  .. hum .. voyons ...  ce que je peux en dire , c'est que tout le monde faisait des efforts ,  et que c'est un bonheur et un ressourcement incroyable de chanter ensemble de cette façon .      

 

         J'attendais avec curiosité ce séjour à Auroville .. l'occasion de mieux connaître ce lieu privilégié mais qui me semblait à priori un peu claustro   . Il a été créé par Mère ,   compagne spirituelle de Sri Aurobindo ( dont je ne connais que fort peu l'enseignement spirituel ) ,  dans les années soixante dix ; terre rouge et poussiéreuse , forêt - les premiers habitants , arrivant de tous les pays de la planéte , ont reforesté avec ardeur , et se sont souvent construit de petits lieux de vie sympathiques  ( actuellement , on m'a dit : environ 2000 habitants dispersés sur 20 km2 , occidentaux à 70 % , qui gérent 4000 employés tamouls des villages alentours ) et écologiques : toute l'électricité est solaire , les éoliennes gracieuses tournent au moindre souffle pour faire  monter l'eau ..    J'ai déjà dit tout le mal que je pensais ( au niveau esthétique !)  du Matrimandir , lieu de méditation central d'Auroville , créé à la même époque par un architecte européen inspiré ( et mal inspiré , à mon avis ),  comme une gigantesque boule de pétanque dorée ... il faut , pour y méditer , s'habiller de blanc , on vous donne des petits chaussons blancs  , on médite devant un immense cristal .. moi , ça me fait penser aux séries SF américaines de la même époque ,mais certaines personnes y ressentent le top du top de l'expérience spirituelle . Bon , à chacun ses présupposés ..

 

 

 

Inde-du-Sud-Fevrier-2013-054.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires