Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 06:06

   

 

 

           La mémoire de maman était depuis longtemps une valeur sure , l'abscisse et l'ordonnée du monde temporel de toujours : les dialogues entre elle et tata Lili , perpétuant leurs souvenirs - de leur maman bien-aimée , de Gap , de Sisteron , de leur grand-père - ou leurs connaissances botaniques ,  ont rythmé  et structuré mon enfance , comme la basse continue et musicale du clavecin dans un morceau de Bach . Sa mémoire des dates et des lieux , faisaient l' admiration de beaucoup de gens - je lui dis souvent , pour plaisanter , que c'est pour ça que j'ai une mauvaise mémoire , inutile de me souvenir de dates  puisqu'elle se souvient de toutes .  

         Mais depuis quelque temps -  oups .. celà ,  aussi ,  se délite et part au fil de l'eau  . .. Et j'ai beau le savoir , la tendance à me référer à ses souvenirs , demeure , stupidement ,  en moi . Depuis quelque temps , elle laisse aller tranquillement  les repères chronologiques : elle me répéte , depuis deux jours , que ma nièce Véronique lui a téléphoné " hier matin " . Etait-ce hier , avant-hier , le matin , l'après-midi ? Je ne saurai jamais . Ou encore , qu'elle n'a pas encore eu de séance kiné depuis son arrivée au centre mais que ça commencera Samedi  - et je m'étonne , je râle contre la mauvaise organisation , et si nous n'avions pas croisé dans le couloir la kiné ,  heureuse de la bonne volonté manifestée par maman pendant la séance  du matin , je râlerais encore .. Donc , je dois enquêter  , me limiter à des suppositions ..  et la seule chose dont je dois m'étonner , c'est  de la persistance  obstinée de ma propre tendance à me fier à sa mémoire .

     

 

 

 

commentaires