Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 22:54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre 1845 : un peu de solitude , enfin  !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             Aujourd'hui , j'ai pris une exquise journée de vacances , ne faisant que ce qui me plait : j'ai d'abord défriché un métre carré de gravier envahi par les mauvaises herbes ;  suis allée nourrir les chats chez maman -  deux d'entre eux commencent être apprivoisés , deux frères affectueux de deux portées différentes ; l'aîné a même manifesté , pour la première fois , une amorce de réciprocité quand je l'ai caressé .. ils sont extrêmement doux et gentils , ne griffent jamais - et je me sens terriblement responsable de leur sort . Mais le moyen de les adopter , avec cette cinglée d'Hermione qui course tous les chats dans le jardin , que ça soit les nôtres ou d'autres ? Bon , on verra .. Ensuite , j'ai traîné à la solderie ; acquis , pour trois euros quatre vingt-dix-neuf , un corsage tout à fait charmant dont je n'avais nul besoin .. mais après , je n'avais plus d'argent pour acheter des fraises - tant pis , moi je m'en fiche des fraises ..  à la place , j'ai  cuisiné  , sans hâte ,un délicieux ragoût de pommes de terre et épinards aux olives  ..

            L'après-midi , j'ai été voir la voisine ; je l'avais complétement négligée depuis que je suis rentrée de Delhi . Hélas .. elle avait préparé du thé et une tarte .. comme j'avais , une demie-heure avant , préparé une mousse au chocolat pour le repas du soir ( histoire de compenser un peu mon envie de prendre une journée pour moi ) ,  je ne me sentais guère prête à déguster avec enthousiasme  la tarte aux abricots acides . Je me suis rendu compte ,aussi , qu'elle escomptait mon aide pour manipuler Internet - mais j'avais oublié mes lunettes ,  il faudra bien que j'y retourne .

          Et ensuite .. Ah , quel bonheur ! je me suis débrouillée pour être seule , en tête à tête avec le jardin ;   décourageant plusieurs tentatives de conversation  de mon cher et tendre  , refusant les invitations d'Hermione à lui envoyer sa baballe à l'autre bout du pré ..  et j'ai désherbé , désherbé , désherbé .. le massif d' iris en haut du jardin  , et c'est loin d'être terminé ; le gravier aussi , qui les longe ;   puis je suis descendue au potager - mais là ,c 'est terrible , tant les herbes poussent et poussent , là aussi  j'ai été négligente ces derniers temps ; et elles me rattrapent  ; que dis-je , elles débordent de partout . Le jardin de fleurs , au milieu du pré , ressemble à un jardin dont les propriétaires sont partis en vacances  .  Heureusement , il fait jour jusqu'à neuf heures du soir ..  

 

  

 

 

commentaires