Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 04:17

 

 

 

 

 

La peinture s'appelle " la limite " . Franchira , franchira pas .. Je m'étais inspirée des vêtements de maamn sur une photo où on la voit , elle et Tata Lili , dans les années 1917  à peu près . La notion de "limite" était totalement inconnue à maman , dans ses relations avec ses filles , à moins qu'on ne le lui impose par force , et une enfant , moi en l'occurence , n'était pas de taille à le faire.

La peinture s'appelle " la limite " . Franchira , franchira pas .. Je m'étais inspirée des vêtements de maamn sur une photo où on la voit , elle et Tata Lili , dans les années 1917 à peu près . La notion de "limite" était totalement inconnue à maman , dans ses relations avec ses filles , à moins qu'on ne le lui impose par force , et une enfant , moi en l'occurence , n'était pas de taille à le faire.

           

 

 

            Maman est partie hier soir , pour toujours .. J'étais passée plusieurs fois dans la journée à la maison de retraite et elle dormait toujours . Elle respirait la bouche ouverte , mais assez tranquillement  ; quelquefois elle fermait la bouche et prenait alors le visage qu'elle avait quand elle désapprouvait l'univers . ( je détestais ce visage , qui m'évoque toujours  l'expression de la mère du pharmacien dans La folle ingénue , de Lubitsch *. Surtout quand je faisais partie des choses qu'elle désapprouvait )

            Le soir , on lui avait mis un masque à oxygène . J'avais peur qu'elle ne souffre ,mais l'infirmière m'a fait remarquer que son visage était détendu .

           Je suis rentrée à la maison ; une heure plus tard , vers les huit heures du soir , la maison de retraite a appelé pour me dire qu'elle était partie .

          J'ai beaucoup  pleuré le reste de la soirée ; Ellés pleurait tellement au téléphone qu'elle ne pouvait plus parler ,elle hoquetait ;   Rémi .. est une des personnes de la famille , je crois ,qui auront le plus de peine . J'ai prié et prié pour eux deux , hier soir . Je sais que , de toutes façons , Dieu , ou la Shakti , ou la Mère Divine , prennent soin d'eux ; mais je les ai tout particulièrement recommandés à Amma ; qui a du accueillir maman dans ses bras , aussi **.

 

          Il est quatre heures , et je viens de m'éveiller , d'un rêve lourd , déjà oublié . Pensant tout à coup que j'aurais bien préféré qu'elle attende ce soir  pour mourir ;  parce que je loupe la séance de yoga dont j'aurais pourtant  besoin .  J'ai à l'esprit deux phrases , que m'avaient dites d'un côté Arnaud Desjardins , de l'autre Denise Desjardins , qui m'ont été , chacun , des guides spirituels plein d'amour pendant la période noire de ma vie , il y a vingt-cinq ans ; quand  je commençais à explorer les méandres de ma relation avec maman .

 

        Arnaud m'avait dit , paisiblement ,  avec amour :  " Françoise ,pourquoi ne voulez vous pas voir que votre mère ne vous aimait pas ? " ( je me souviens que j'avais fait alors  un rêve où maman , à la fois m'étranglait , et se cramponnait à moi de toutes ses forces ; ce n'était pas courant d'interroger Arnaud à propos de ses rêves , pendant les entretiens dans la Grande Salle de Font d'Izière )

        Denise - qui était une mère , ou avait fait des efforts pour en être une , j'imagine -  m'avait dit , paisiblement , avec amour : " Mais elle vous aimait ! à sa façon .."

 

 

       Eh oui . Et pour mes soeurs , c'est pareil .. Toutes les trois , nous avons  dégusté ..  , comme on dit , dans notre enfance . La relation mère-fille est pleine de méandres et de choses compliquées , de tendresse et de haine alternées   ..  Puissent-elles avoir le coeur en paix .

 

 

 

 

* Précipitez vous pour voir , ou revoir , ce film , si vous ne le connaissez pas ; parce que c'est un des Lubitsch les plus splendide .  Le titre anglais est Cluny Brown .

** Jillelamudi Amma , peu connue en France ; on connait mieux Amma -qui-prend-dans-ses-bras , Ma Amritanandamayi , une femme merveileuse aussi ;  Rémi ça serait bien que tu puisses aller  la voir , puisqu'elle vient à Toulon tous les ans et qu'il y a un de ses ashrams à Tourves .

          

commentaires

Joelle 19/11/2015 19:39

Oh Françoise ... Je ne vois que maintenant. Je ne peux que t'embrasser sincèrement.

Prune Branchesetbosquets 20/11/2015 17:35

Merci Joëlle ! Je t'embrasse aussi . Tout va bien maintenant .

ARQUILLIÈRE Martine 14/11/2015 00:25

Chère Françoise, Ta Maman est partie avant ton départ en Inde où tu auras tout le loisir de faire le deuil dans de belles conditions ; je suis à côté de toi dans ce moment que je vivrai à mon tour un jour et dont nous ne connaissons pas l'heure ; je formule pour elle de belles pensées de paix, que son âme rejoigne la lumière ; toute mon affection ; Martine

Prune Branchesetbosquets 14/11/2015 16:37

Merci Martine . Je ne me souviens plus si tu es sur le départ pour le Brésil , ou non ; je suis heureuse de penser que tu feras un beau voyage , lumineux et nourricier . Bises Françoise

Ramona 13/11/2015 21:51

Les commentzires de Ania et Brigitte je pourrai les écrire.
Je rajouterai simplement que je suis triste pour vous et pour moi aussi, car je me revois dans tous vos écrits concernant votre maman. Toutefois, c'est une delivrance pour toutes les deux.
Bon courage pour les prochains jours.
Je vous embrasse bien affectueusement.

Prune Branchesetbosquets 14/11/2015 16:36

Merci Ramona , je ne vous connais pas du tout , ni comment c'était avec votre maman ; mais merci .

Ania 13/11/2015 09:28

Chère Françoise,
Une immense tristesse m'envahit... Au fil des jours et de vos histoires, je me suis sentie de plus en plus proche de vous. A tel point que depuis quelques jours, je pressentais ce qui allait arriver, sans que je puisse vous le dire bien sûr. Et puis, même si la tristesse est là, le soulagement aussi. Soulagement qu'elle soit partie doucement, endormie doucement.. soulagement pour vous, qui vous êtes battue pour lui apporter tout ce que vous pouviez. Parce que vous avez fait tout ce que vous avez pu, même si ce n'était pas nécessairement ce que vous auriez voulu. Je ne le sais que trop. Sachez que je suis de tout coeur avec vous.
Tendrement,
Ania

Prune Branchesetbosquets 14/11/2015 16:39

Merci Ania . Oui , c'était difficile , mais je suis vraiment heureuse qu'elle soit partie comme ça . Plein d'amitié Françoise

renee doumergue 13/11/2015 09:27

Je sais que c'est un peu dérisoire de dire "je connais, j'ai vécu ça!" , chaque relation est différente, chaque peine aussi! Je suis avec toi par la pensée et le coeur, avec toi et avec ta maman! Plein de lumineuses ondes pour t'accompagner!
Renée Doumergue

Prune Branchesetbosquets 14/11/2015 16:39

Merci Renée . Je t'embrasse Françoise