Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 18:18

 

Résultat de recherche d'images pour "Neem Karoli Baba images"

 

 

 

           Donc , une fois le porche franchi , et mes sandales posées , se trouvait , en face de moi , un petit temple d'Hanuman - je commence juste à me familiariser avec Hanuman , le noble Dieu-singe , tout particulièrement vénéré à Vrindavan ; Hanuman qui symbolise la fidélité et la dévotion ( cf  https://fr.wikipedia.org/wiki/Hanum%C4%81n ) , Hanuman qui est tout particulièrement important dans cet ashram : l'on y chante , je crois , quotidiennement , la Hanuman Chalisa . Hymne que j'ai d'ailleurs l'intention d'apprendre cette année ...  A ma droite , deux femmes chantaient en jouant de l'harmonium , dans un autre petit temple sombre  , dédié à Rama , Laxman , Sîta - et Hanuman , bien sur . Sur un mur , j'ai aperçu avec joie une première grande photo de Neem Karoli Baba . Je me demande bien pourquoi j'adore voir des photos de ce guru particulier ; que je n'ai jamais rencontré de son vivant ; mais je me sens rassérénée chaque fois que je  vois son regard amical , affectueux ,  malicieux ; j' ai  une petite photo de lui à l'endroit où je médite le matin . Et non , je ne crois pas que ça soit uniquement à cause de la couverture écossaise , ni de sa ressemblance éventuelle ,comme je l'avais pensé tout d'abord il y a quelques années , avec Charles Vanel dans le Salaire de la peur .

     Sortant du temple , je me suis trouvée dans une cour ombragée , avec des rangées de pots de fleurs bien entretenues ; en avançant un peu , il y avait le mausolée ,agrémenté d'une hideuse statue  grandeur nature à l'effigie de Neem Karoli Baba . C'est l'objet d'une vénération particulière , et je me suis prosternée , puis me suis assise contre un pilier , à  l'ombre , pour méditer . Il faisait bon . Un barbu chevelu ,  indien d'âge moyen , tout vêtu de jaune est venu , silencieusement ; il a fait une petite cérémonie devant la statue , et j'ai compris que c'était un genre de prêtre chargé du mausolée . Il m'a ensuite mis dans la main ( droite ! )  un délicieux laddu ... sucré , fondant , le top du prasad ... Ensuite , par gestes , il m'a conviée dans une autre petite salle sans fenêtre ,  dont tous les murs  étaient couverts de photos  de Neem Karoli Baba . Je me suis assise à nouveau , sur le sol moqueté ;  j'étais heureuse . Le prêtre en jaune est parti , me laissant seule dans cette petite salle ; j'ai fermé les yeux en paix .

        Un temps plus tard , j'ai senti une présence à nouveau : le prêtre était revenu ; sans parler , il a posé devant moi un gobelet  - qui , à ma surprise , contenait du lait chaud , sucré , parfumé - le bon lolo de l'enfance même   . Et j'ai bienheureusement régressé à toute vitesse , les larmes aux yeux de soulagement .

         J'étais arrivée .   

 

 

 

 

     

Chapitre 2135 : de la surface vers le coeur - et du lait chaud ...

commentaires