Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

26 janvier 2018 5 26 /01 /janvier /2018 12:10

 

 

                         Me voici , pour terminer le voyage , a l'ashram de Ramana Maharshi . Avec des doutes considerables  : depuis un certain temps ,j'ai carrement abandonne leur voie spirituelle , qui consiste , pour se debarrasser de l'illusion que l'ego a une quelconque realite ,  a se demander avec constance : " Qui suis-je ? " . Abandonne , parce que , sans aucun doute , j'ai un esprit du genre paresseux ; ou peut-etre aussi que cet esprit est plutot du genre contemplatif et pas interesse par le pourquoi des choses - d'ailleurs , enfant , je n'ai jamais demonte mes poupees pour en voir l'interieur -  ; ou encore ,ayant une fois constate ( mais brievement , certes ! )  que l'ego , effectivement , etait une construction mentale totalement illusoire ,je me contente maintenant de regarder les pensees et les emotions passer ... et de laisser cette personne ( moi ! ) etre poussee de ci de la par le vent des desirs ( je suis justement allee  me commander des tuniques dans une association d'aide aux femmes . Hum , une bonne action ? mais si leurs tissus avaient ete moches et pas ravissants comme ils l'etaient , aurais-je commande deux tuniques illico , tout en meditant d'en commander une troisieme si leur travail etait reussi ... )

                             Donc , je me sens un peu mal a l'aise de profiter de l'ashram , sans vraiment suivre leur chemin . Pourtant , des que je m'assieds dans la grande salle ou est le mausolee de Ramana Maharshi , la culpabilite et le mal-etre s'envolent - j'ecoute le recitatif des Vedas et des prieres chantes par les brahmanes , je fais , comme tout le monde , le tour du mausolee en me concentrant sur ... rien ; ou sur l'observation des pensees , ou encore sur le  sari eblouissant de la personne qui marche devant moi ... et la legerete et la joie s'installent de nouveau dans ce moi en forme d'eponge ...

 

 

 

commentaires