Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 10:30

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "images bouddha zen"

 

 

     Prenant ma voiture ce matin de bonne heure pour aller au cours de yoga à Uzès - un peu raplapla comme tous les matins en ce moment ,  et encore davantage à cause de  la séance d'ostéopathie crânienne d'hier -  je me suis aperçue que je m'étais trompée d'heure ; et qu'en arrivant j'allais déranger un cours commencé depuis un bon bout de temps .  J'ai donc fait , fort tristement , demi-tour ... Et me suis retrouvée dans un joli petit embouteillage ( on est à Alès et pas à Paris , donc c'est pas des énormités ces embouteillages .

      En outre ,  ça m'a laissé le loisir pour  ressentir , tout en  essayant de ne pas m'y attacher - la déception de ne pas participer au cours .

    Et de réfléchir à Sankarâchârya , à l'opposition entre le bouddhisme et l'hindouisme .

    Pour les bouddhistes , ou ce que j'en ai compris - notre nature profonde  , notre Moi véritable  , est  la Vacuité .

Pour les hindouistes , ou ce que j'en ai compris - notre  nature profonde , notre Moi véritable , est le Brahman ( Dieu ) . Ou la Shakti ( idem , ou féminisé ) .

      La Vacuité , comme le Brahman , contient Tout . Donc , aucune contradiction . Ca , c'est pour l'intellect .

Mais , et la dévotion ? 

    Les boudhistes Zen font semblant de s'en passer ; mais ils récitent , autant que je me souvienne , des hymnes avant de s'asseoir , s'inclinent devant l'entrée du dojo , etc ...

     Les devotees indous ... pas besoin de le dire , ils nagent dans l'étang dévotionnel avec  une béatitude extrême ( ce que j'apprécie jusqu'à un certain point , mais  me gave à fortes doses )  . Et donc ,  Shankara , théoricien de l'hindouisme , peut alterner : d'une part  les oeuvres qui nous ramènent de la surface à la Réalité , comme Bhaja Govindam , qu'on peut traduire par " Vénère l'Essentiel ! " , un poème qui énumère les souffrances et les déceptions inévitables si l'on se contente de passer d'un désir à l'autre . Très , très rigoureux  ... et d'autre part les poèmes de dévotion ( Bhakti )  à la Mère Divine , ou à Shiva ( http://greenmesg.org/stotras/shiva/kalabhairava_ashtakam.php )   ... 

     ( si tant est , bien entendu , que Shankara ne soit pas le nom donné à plusieurs sages , plus ou moins mythiques ... )

 

 

     Dans l'état actuel de mon intellect ( heu ... pas très frais ce matin , je sais ;  à la place de la séance de yoga , j'ai fait le ménage en bas , sans enthousiasme ... ) , je ressens une contradiction entre ces deux notions ( qui sont deux chemins qu'on peut panacher , dixit Swami Atmananda )  donc - la dévotion , et la connaissance .  Parce que , la Dévotion a besoin de créer une figure de Dieu , a besoin de s'attacher , en quelque sorte , à ce qui est Bon , ou Bien , ou Beau  .  Sauf , je crois , les gens qui suivent la voie du Tantra , que je ne connais toujours pas .

      Mais il semble que pour les personnes qui ont vraiment découvert la Source , les personnes qui sont en contact avec leur Nature Profonde ,  les éveillés , les éveillées ,  les Sages , il n'y a pas contradiction ...

 

                     

commentaires

Jyoti 07/03/2018 08:24

Bonjour Françoise !
Shankara, c'est un théoricien du vedanta, pas de l'hindouisme. Il a "rénové" la religion védique et effectivement lutté contre l'influence du bouddhisme. A ma connaissance, hindouisme est le terme générique inventé par les européens pour désigner l'ensemble des approches philosophiques/religieuses de l'Inde. Sur connaissance/dévotion, des éléments dans un texte de Swami Lakshman Joo : http://www.shivajyotis.fr/
2016/12/de-la-liberation-du-lien.html. Soigne-toi bien !

Prune Branchesetbosquets 07/03/2018 17:48

Chère Jyoti ,
Merci de la remarque ; et merci encore plus de la référence à ton article . Que je relirai dans quelques jours , ( déjà , je ne me sens pas au meilleur de l'acuité intellectuelle , je n'ai envie que de roupiller , un des bienfaits de cette séance ostéo ; et puis , également , cet article passionnant nécessite , pour moi , d'être lu et relu attentivement . ) Bises F