Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 08:20

 

       Une citation qui me fait chaud au cœur , tout particulièrement :

 " une bougie qui rêve , une pluie qui écrit et un renard qui dort travaillent tous les trois à la recréation du monde "

      Philippe n'aime pas Christian Bobin .

      Et il me dit :   " la bougie , la pluie , le renard , très bien ! mais dans un poème chinois ça se serait arrêté là " . Certes ...  

       Philippe  considère la suite comme une inutile préciosité . 

     Moi pas .  J'ai besoin , parce que le poids de la culpabilité infusée par mes parents laïques et inconsciemment judéo -chrétiens  était si terrible , j'ai besoin de la fin de la phrase , et de me dire que ,dans ma paresse ,  je travaille aussi à la recréation du monde ... 

    Travailler , c'était bien . Paresser , c'était mal . Travailler , s'agiter ...  ça fait augmenter le PIB ;  et c'est comme ça qu'on juge que les gens d'un pays sont heureux ou malheureux , grâce à ce sacro-saint PIB  . le PIB , ça permet de quantifier ,  c'est des nombres , c'est scientifique , au moins ...

      Hier , en revenant d'une visite à mon amie de Corbès ,qui vieillit mal et avec beaucoup de souffrance , j'ai croisé sur la petite route tranquillette , qui tournicote dans le maquis  - je descendais , ils montaient - tout un groupe terrifiant de marcheurs frénétiques ,  armés de ces bâtons pointus qui ressemblent tellement à des bâtons de ski que je cherche à chaque fois la neige et la glace qui devraient logiquement les accompagner . Ils luttaient âprement contre une pente qui en fait est plutôt douce - cramoisis , dents serrées , haletant  mais parvenant néanmoins à passer beaucoup d'énergie dans la parole . Des allemands , ha ! mais ça aurait aussi bien pu être des français .  Que pouvaient-ils bien se dire ? Courage, on arrive au sommet ? On arrive au but ? Misère de misère ...  j'ai préféré paresser , écouter les  gammes mineures descendantes , que je ne peux m'empêcher de trouver un peu tristes ,  des pic-verts ( je ne sais pas s'ils sont plutôt pic cendrés , ou de Sharpe , il y a une histoire de petite tache rouge sur le dessus de la tête -  mais , bon , on va les appeler des pic-verts ... ) J'en ai vu un , il y a quelques jours , et on en entend beaucoup en ce moment , qui font leurs exercices  dans les bois de chênes  .

    J'ai détesté le groupe de marcheurs ;  mais , tout de suite après , j'ai été envahie par le sentiment de  ma vie comme merveilleusement pleine d'espace . Ce sentiment qui commence à m'arriver , par moments très brefs ,  depuis quelques mois - ma vie comme un immense espace merveilleusement vide et libre ,  que je n'ai pas à meubler à tout prix - juste défaire ,défaire , défaire ..

 

      

 

commentaires