Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

12 septembre 2019 4 12 /09 /septembre /2019 05:34

        

 

 

              Hier , balade à Nîmes ... je suis passée chez Leroy-Merlin , magasin qui a un choix prodigieux de cadres à prix sympathique , pour en acquérir quelques-uns ; puis , on promène dans le centre ville piétonnier , où tout me semble attirant , les chaussures les fringues les bijoux les gâteaux ... et je voudrais tout acheter .  Je ne comptais pas aller la FNAC , je ne m'y sens pas trop bien à cause de la disposition de l'espace , puis Hermione  n'est pas admise ; j'aurais voulu pourtant  chercher à feuilleter des livres de ou sur Thomas Merton . Mais voilà que je découvre une boutique de livres d'occasion - et un bouquin d'André Comte-Sponville intitulé " l'esprit de l'athéisme  " . Au prix de l'éditeur , je ne l'aurais pas acheté - mais là , il ne coûtait que cinq euros ! et je me suis précipitée dessus . Parce qu'en définitive , je me considère plutôt comme athée - ce qui n'est , ainsi que le conclut l'auteur , pas du tout incompatible avec le mysticisme . Chouette ! Je suis bien d'accord ! ( Et certainement le serait Lacarrière aussi , dont j'ai relu récemment , avec délectation ,  " L'Eté Grec " et surtout le chapitre qu'il consacre au Mont Athos  ) . Par contre , le précédent propriétaire du livre a tellement griffouillé et souligné et surligné le texte avec enthousiasme que ça m'empêchait littéralement de lire moi-même , comme si quelqu'un poussait des cris de joie ou d'agacement dans mon oreille pendant que je commençais à lire ;  et hier soir , j'ai passé une bonne demi-heure ,armée d'une gomme , à tenter d'effacer ce qui était souligné trois ou quatre ou dix fois  - quand c'était tracé au crayon ... Ceci dit , on sent que l'auteur a eu une éducation chrétienne , ce qui n'est pas mon cas , et il passe des heures à disséquer et à s'opposer à des points de théologie ; de ce fait le livre m'intéresse un tout petit peu moins ; et puis , c'est un philosophe , au fait de la philosophie  de l'Occident - ce qui n'est pas mon cas non plus ... Je saute des lignes , je saute des paragraphes entiers , pour arriver à ce qui m'intéresse !  C'est comme ça que j'ai passé la soirée à lire , à nouveau au frais sur la terrasse . Bah ! Mais je le relirai !

      Mais bref ... Voilà que je me réveille ce matin vers les quatre heures  en proie à une grosse crise de remords , pensant à toutes les occasions où j'ai manqué de donner assez d'amour .  A ma mère , à Rajah quand il était malade avec des problèmes de reins  et je ne m'en étais pas aperçue ...  Bien sur , à ce moment là , c'était que je n'ai pu faire autrement ... Mais impossible de me rendormir .  Je suppose que la crise a été occasionnée par la séance de relaxation que j'ai donnée à ma copine l'après-midi . Elle tient absolument à " discuter " avec moi , avant , c'est sa nature , et sa culture ,  et puis elle a besoin de partager ... mais moi ,  je ne suis pas géniale pour les discussions ; en tout cas , dans ce cas particulier , mon ego a repris le dessus et je l'ai  blessée - j'ai eu une exclamation de compassion pour la maîtresse de son mari - qui a une  sclérose en plaques , me disait ma copine  .  Du coup , elle a sur-réagi au quart de tour , comme d'hab - et on n'en finit plus de discuter , culture contre culture , ego contre ego  ... décidément , les discussions , même courtoises ,  m'ennuient .  Pendant la séance de relaxation que je guide , mon ego ... se relaxe aussi ; c'est que du bonheur , et je sais que j'offre alors , en quelque sorte , le mieux de moi-même ... Alors , face à toute la souffrance et la colère qu'elle exprime en ce moment , je l'ai guidée vers la respiration - la seule chose qui nous accompagnera , sans nous trahir ,  toute notre vie . Notre vraie mère , toujours présente , toujours affectueuse , fidèle , tendre , attentive comme notre mère biologique n'a pu l'être !

       Bref , un remède à cette mélancolie qui me porte à énumérer mes fautes , comme dans la chanson de Caussimon qui me brise le coeur à moi aussi chaque fois ( Le Havre ) , c'est , parmi tant d'autres solutions ,  le  res- sourcement : le  millepertuis   perforé , mille et cent mille trous dans l'ego crispé et bétonné ... pour lui rappeler sa Source .  Un millepertuis symbolique , qui consiste à passer quelque temps à respirer , très consciemment , par le ventre , mais aussi par tous les pores de la peau ... Respirer ... la bénédiction originelle , qui nous permet de prendre un peu de distance et de nous ressourcer ,   face à  la souffrance ,  la colère ,  la peur , qui nous traversent sans cesse ... RESPIRER !

 

 

 

 je suppose que la peinture était un peu trop grande pour que je la scanne , parce que les couleurs de la photo ne sont pas vraiment fidèles ...

je suppose que la peinture était un peu trop grande pour que je la scanne , parce que les couleurs de la photo ne sont pas vraiment fidèles ...

commentaires