Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 07:10

 .

 

      Hier , après l'exquise  journée de la veille ,  où j'avais jardiné toute la journée :  grand froid dés le matin , petite pluie ,  temps grisâtre ... Je m'étais dit que c'était idéal pour commencer à peindre . Mais les circonstances ont fait que j'ai eu peu de temps - trop de temps passé pour faire les courses ; puis pour aller , avec Philippe et à sa demande , explorer les menus de deux restaus qui viennent d'ouvrir . Moi qui me plaint qu'on n'y aille jamais , j'aurais du en être contente ... En fait , je me suis ennuyée . Du coup , j'ai fait à la hâte , dans la matinée , deux peintures , aussi mauvaises l'une que l'autre ;  et les ai déchirées tout de suite après . Bouh !

    En fin d 'après-midi , on est allés voir " Un divan à Tunis " - j'avais vu la réalisatrice passer , dans  " 28 minutes " , et elle m'avait donné grande envie de voir ce film  . C'était bien  ...  J'ai cru , au début  , à une comédie , mais  ... Ensuite , j'ai cru à un film  dramatique , mais  ... En tout cas  , un film subtil et intelligent , qui va rester avec moi pendant longtemps . Allez-y !

   Cette nuit , agacée par les difficultés respiratoires de mon compagnon , je suis allée dormir sur le canapé . Mon inertie m'interrogeait , également ; pourquoi le seul déplacement que je puisse envisager en ce moment est-il d'aller dans une autre pièce de la maison ? Je suis acariâtre avec lui , mais reste collée ... Pourquoi est-ce que je ne m'autorise pas à partir un ou deux jours voir une copine  ? J'ai donc essayé de méditer par rapport à cette pensée " j'ai le droit de quitter Philippe " , pour voir ce qui sortait , en écho . Seule façon de travailler sur une pensée positive , et qui n'a rien à voir avec la méthode Coué !

     Or,  je me suis endormie ...   et j'ai rêvé : 

 

Une petite fille  , jouant au milieu d'un groupe d'adultes , dont je fais partie , disparait , ensevelie dans un trou de la terre ,  qui s'éboule dans des cavités souterraines .  On a , j'ai , oublié de la surveiller constamment ... et maintenant , elle est morte  .

       Quelques jours après , je rentre en contact avec un lutin , invisible pour tout le monde mais pas pour moi ;   à ma demande , il la ressuscite ...

 

     Ce rêve m'interroge . Surveiller ... exactement ce que je fais avec Philippe ! je surveille tout le temps qu'il aille bien ! qu'il respire bien ! qu'il se sente bien !  Je ne  comprends pas encore . Mais je poursuis le fil ... même si , ce matin , je reste avec la sensation d'ennui , dont je parlais dans le titre du chapitre . Pourtant , il fait beau ! grand beau !

 

.

 

Le gros pommier ( cognassier serait le nom juste , parait-il ) du Japon , entre la maison et la route , est enfin fleuri . Sa couleur rouge-rose me transporte . Quelle merveille ! exactement le contraire de cet ennui  ...

Le gros pommier ( cognassier serait le nom juste , parait-il ) du Japon , entre la maison et la route , est enfin fleuri . Sa couleur rouge-rose me transporte . Quelle merveille ! exactement le contraire de cet ennui ...

commentaires