Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

4 mars 2020 3 04 /03 /mars /2020 06:59

 .

 

 

        Parvati étreint avec confiance le grand vide où aucune forme n’existe . Elle l’emplit de sa présence bienveillante , et voilà - cette vacuité sans forme devient une plénitude cozy ,une espace dans lequel la vie peut fleurir . Parvati peut connaitre l’inconnaissable , dompter l’indomptable , et ensuite danser le tango avec lui ; qui ne voudrait participer à son roman d’amour cosmique ?

 

Impossible de retrouver cette citation de Sally Kempton , l'autre jour . Pourtant , c'est grâce à elle que j'ai commencé d'apprivoiser Shiva ... Dimanche matin , avec des copines , on a passé un moment parfait à chanter des hymnes védiques . Mais je crois bien n'avoir choisi aucun hymne en l'honneur de Shiva . Shiva comme " ce qui est sans-forme .." ( mais cette dénomination me fait tout de suite penser à  un Phil.K.Dick lu autrefois , particulièrement cauchemardesque ... je ne me souviens plus du titre ) . Alors , pourtant , histoire de me désidentifier , d'alléger un peu  mon incorrigible attachement à certaines formes  ( surtout en ce  moment où le printemps pointe le bout de son nez et m'emplit de joie , avec toute la merveilleuse cohorte qui s'ébranle  , les amandiers et les abricotiers  , les jonquilles  , les pervenches , et les petits oiseaux qui commencent à s'activer et les mauvaises herbes à pousser  -  je devrais bien  ,  un peu  , chanter des hymnes en l'honneur de Shiva - et pas seulement de Shakti ! ou alors , comme je vous l'ai dit , peut-être que ma voie est d'être une shakta ; j'en parle tout à fait à mon aise vu que je ne connais rien à  cette branche de l'hindouisme !

       

.

commentaires