Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 17:03

         .

 

 

          Cette nuit , plusieurs heures d'angoisse très forte  - angoisse parce que Philippe était terriblement essoufflé en montant , lentement comme il fait maintenant , l'escalier tranquille qui monte au premier étage ; angoisse parce qu'en changeant le pansement que j'ai à la main , hier , j'ai du constater que ça ne cicatrisait absolument pas - ce qui fait que j'ai commencé à essayer de téléphoner à divers dermatos pour obtenir un rendez-vous - mais les secrétariats étaient fermés ce Vendredi  . Ca parait invraisemblable d'être angoissée comme ça parce qu'il me manque un centimètre carré de peau ;  mais aucun raisonnement intérieur  " raisonnable " ne semblait avoir la moindre puissance  . Les mantras non plus .. je suis descendue méditer en bas , puis  me suis endormie , vers les quatre heures du mat,  dans la peur toujours . Baptiste est venu me tenir compagnie , dans la nuit ... bon chat . 

        Ce matin , toujours pétrie littéralement de trouille , j'ai reéssayé de téléphoner ;  renoncé car personne ne répondait ( voui , c'est tout à fait normal  , un Samedi matin ! ) - même à l'hôpital , où l'on m'a dit qu'il n'y avait personne de disponible pour me répondre . Mais mon mental tourbillonnait ardemment dans la choucroute en me représentant que la superficie de la cicatrice allait rapidement devenir si importante qu'il allait falloir que j'aie une greffe de peau à l'hôpital , et qu'à l'hôpital  j'allais attraper le Covid 19 puis bien entendu le passer à Philippe qui est typiquement le genre de personne cardiaque fragile et allait donc lui aussi en mourir après moi - et à ce moment là que deviendraient Hermione et les chats ?

      Bon , je me suis dit que j'allais essayer  Lundi matin , et j'ai entamé ma séance de yoga . Toujours avec la peur intense , et toujours avec l'impression que je n'arrivais pas à aligner deux pensées de suite sans que ça devienne  incohérent  .

       Puis  , je me suis assise pour méditer ... avec la peur encore . Commencé à chanter des OM , avec la peur ...

         Il y avait cette petite pierre  " d'ancrage " , la tourmaline noire , sur la table basse - et j'ai eu envie de la prendre dans ma main gauche - la main qui ne veut pas cicatriser   .

          Et tout à coup - que ça soit l'effet de la couleur noire , ou l'influence effective de cette pierre , combinée avec tous les efforts pour accepter la peur faits depuis hier - c'est parti . Le peur s'est dissoute , évaporée , d'un coup . Plus aucune agitation mentale ... Juste cette phrase restait prononcée dans ma tête , tranquille :

                           " Tout ce qui est né doit mourir " .

         Et elle était accompagnée d'un sentiment  profond de paix , d'acceptation , de détachement ...

Enfin ...

Ce matin  , ensuite  , j'ai pu fonctionner quasi normalement ; prendre la voiture pour aller acheter le pain et des surgelés , faire le tour du jardin , aller voir la voisine pour lui porter du pain , puis cueillir de l'ail frais au  potager ,  faire un aïoli  ... Tranquillement .

Enfin ...

Et Lundi matin , au moment de téléphoner pour prendre rendez-vous avec un dermato ou l'hôpital , je serai presque certainement à moitié morte de trouille . Mais ,bon ! C'est la vie ... ma vie de maintenant comme je suis maintenant .

 

.

commentaires