Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 12:47

    Je cherchais , comme je vous l'avais dit au début ou à la fin ou au milieu du chapitre 419 , une citation pour illustrer ce chapitre ... bien sur bien sur je n'en trouve pas sur le moment , mais en reprenant un petit volume , réédité en poche sous le titre " à propos de Dieu " , gracieusement iconoclaste et provocateur comme d'habitude chez K. , je tombe sur cette réponse à la question : " Qu'est-ce , d'après vous , que la méditation authentique ? "  Bien entendu , il commence par commenter tout ce que ça n'est pas ...

        " ... La méditation ne consiste pas à se retrancher de la vie . C'est un processus de compréhension de soi. Et lorsqu'on commence à se comprendre , à connaître non seulement les zones conscientes , mais tous les pans secrets de l'être ,alors vient la tranquillité . L'esprit dont la tranquillité est induite par les pratiques méditatives , par la contrainte , le conformisme , n'est pas un esprit calme , mais un esprit stagnant. Il n'est ni attentif ,  ni passif , ni capable de créativité. La méditation requiert une attention de tous les instants , la conscience de chaque mot , chaque pensée ou chaque sentiment susceptibles de révéler les aspects manifestes ou secrets de notre être ; mais comme la tâche est rude , nous fuyons , pour nous rassurer , dans toutes les voies illusoires et nous appelons cela la méditation . 
 Si l'on sait voir que la connaissance de soi est le commencement de la méditation , alors le problème devient extraordinairement intéressant , et d'une importance vitale .Car , sans la connaissance de soi , vous pouvez pratiquer ce que vous appelez la méditation , et rester néanmoins attaché à vos principes , à votre famille , à votre propriété ; (
N.B : voui c'est mon cas ! ) vous pouvez encore , tout en renonçant à la propriété , rester attaché à une idée , et vous focaliser sur elle au point de lui donner une ampleur de plus en plus grande . Ce n'est certainement pas celà , la méditation . La connaissance de soi est donc le commencement de la méditation , et , sans elle , il n'est point de méditation. A mesure qu'on approfondit la question de la connaissance de soi ,non seulement l'esprit devient calme au niveau le plus apparent , mais les différentes couches de l'esprit se dévoilent .Lorsque la surface de l'esprit est calme et silencieuse ,  les zones occultes de la conscience se projetent ; elles expriment leur contenu , elles révèlent leurs demandes secrètes , et ainsi tous les mécanismes qui régissent notre conscience peuvent enfin être parfaitement compris .
  L'esprit devient donc extrêmement calme et silencieux ; il l'est , mais sans que rien l'ait rendu silencieux ;il n'est pas contraint au silence par la perspective d'une récompense ou par la peur . Il se fait alors un silence dans lequel la réalité prend vie ; Mais ce silence n'est pas plus chrétien qu'hindou ou boudhiste . Ce silence , c'est le silence, et il n'a pas de nom. "

j'adore l'écouter ... et j'adore aussi m'asseoir jambes croisées , de temps en temps , en me concentrant sur ma respiration ...  et puis, l'autre jour , cette rivière sombre et vaste et légère de l'absence d'ego , c'était une chouette expérience . D'où nait le désir : ah comme je voudrais que ça revienne ...

"

commentaires

France 01/08/2008 13:20

Merci pour cette vraie lecture qui me réconcilie avec Krishnamurti... que je n'avais d'abord découvert qu'à travers son côté obscur et pédant avec Vincent !
Je crois effectivement que la vie est La méditation, du moment qu'elle nous ramène à ce que nous sommes...