Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 22:53

          Alix , qui a tout organisé - et je l'en remercie -  vient de me demander la liste des quelques oeuvres que j'expose à St André de Valborgne ( une exposition collective )  ; le vernissage est pour demain et j'ai oublié de la lui donner ... il y en a cinq , voyons ,voyons , cinq petites peintures de 2006 et 2007, mais tout à coup impossible de me souvenir de ce que je lui ai filé ... je me souviens , certes , que deux d'entre elles étaient encadrées en bleu , donc de 2006 ... ensuite , le vide ... misère ... et je ne lui ai même pas donné les meilleures , à part : " l'Enterrement " que j'aime vraiment beaucoup bien qu'il soit triste ... , de ça au moins je me souviens .Une . Et deux , trois , quatre ?...........rien ne vient ...  Je peins énormément , c'est des tout petits formats , au moins une centaine par an sur vingt -cinq ans , calculez ...  outre que je suis dans un état méditatif quand je peins , et donc ça n'est pas mon " moi" habituel qui peint ... c'est direct de l'inconscient collectif à la feuille de papier en passant par ma main gauche et le petit pinceau ... après , celles qui me plaisent le plus , en général je les garde pour moi , mais pas toutes ... oui , quand on me montre une de mes oeuvres je suis tout de même capable de me souvenir que c'est " moi" qui ai peint ça , en général ... 
               En fait , je suis étonnée du fonctionnement de ma mémoire ; je lui confie la tâche de gérer mes différentes activités dans la vie , et en ce moment j'y ai trop de petits placards à faire fonctionner  ... ( un placard " expo à Corbès" , un placard  "expo à St André " un placard " jardinage " , je l'aime beaucoup aussi mais il contient des tas de petits casiers : dans certains il y a des sachets de graines , dans d'autres des dates " ne pas oublier de déplacer les iris bleus en Août " par exemple , ou " déplacer la pivoine cet automne" , un placard " Nice , tutelle de Tata Lili " qui est en train de devenir carrément monstrueux , genre armoire Normande XIX e siècle , un placard " Nice , maman " etc , etc ...  j'avais un problème émotionnel , chaque fois que j'ouvrais un tiroir , comme un diable de sa boite sortait la culpabilité de ce que j'avais oublié de faire ( aujourd'hui par exemple c'est : " téléphoner pour la peinture de l'appart de Tata Lili " )  et maintenant si j'ai aussi un problème de ne pas pouvoir ouvrir certains tiroirs ... ceux qui me touchent de près , justement ... déjà , je n'ouvre plus jamais le tiroir " comptes personnels " , moi qui pendant trente ans ait vérifié scrupuleusement chacun de mes chèques ... je me contente de vérifier que je ne suis pas trop à découvert à la fin du mois ; mais ,honnêtement , je ne peux pas gérer plus ... 

           Aujourd'hui j'ai préparé des invitations pour mon expo personnelle fin Août ( j'aime bien faire ce genre de truc quand j'ai le temps , je plie les petits cartons en deux , je colle proprettement la reproduction de la peinture sur une face , et quand j'en ai une dizaine je les mets sous une planchette avec le gros galet que Marie-Hélène m'avait rapporté du Portugal il y a bien dix ans ; elles sont très jolies ces invitations ) , puis j'ai continué les encadrements .  Mais c'était bizarre parce que j'avais l'impression , en faisant ça  , de préparer , avec amitié ,  l'exposition de quelqu'un d'autre , quelqu'un qui  peindrait des peintures que j'aime bien , l'expo de Françoise Machin Truc  ...  mais pas " moi " ... 

          Alors , je suis mure pour le cabanon , ou est-ce que le sens de l'ego est en train de se détacher de " moi" comme une feuille en automne *  ?  ou encore ( ce qu'à Dieu ne plaise ) serait-ce que je couve un bon petit Alzheimer des familles ? Ha !


    * Oui , j'emprunte  la métaphore de la feuille d'automne , vaut mieux penser à ça comme genre de chute qu'à celle d'un kaki trop mur
 ...

commentaires

C
meu non tu ne déménages pas de la cafetière. Mais en faisant tes petits préparatifs, n'étais tu pas en train d'ouvrir les fameux petits tiroirs? ¨Par contre, l'image de la feuille, je ne sais plus quelle écrivaine a intitulé "une saison de feuilles" le roman dans lequel elle décrivait la longue descente de sa mère dans le gouffre d'Alzheimer.
et que ne suis-je en France pour venir voir, en vrai, tes peintures !!! bises
Répondre
N
hello Françoise,
elle est tres jolie (comme toujours) cette invitation que nous avons reçu avec délices, hier !
Nous ne serons pas là cette année, pour admirer tes nouvelles oeuvres. Stages en Bretagne obligent (douces obligations).
J'ai lu qu'Anaïs était partie en samadhi. Dans la plénitude de l'été, c'est bien.
Je t'embrasse
nath
Répondre