Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 16:57

       Un début d'après-midi lumineux , peu de vent , les feuilles jaunes vont toutes tomber et l'automne sera passé sans que j'en profite ... j'ai avalé vite fait mon frichti (  dernières aubergines et  avant-derniers poivrons du jardin ,que j'ai cuisinés  avec plein d'ail et un piment histoire d'anéantir les derniers microbes de rhume ... )  , en ce moment j'ai arêté le café donc j'ai juste rincé mon assiette et les couverts , tout laissé le reste en plan ,  j'ai juste pris  l'appareil  photo , mes clefs de voiture et en route ... par acquis de conscience j'ai demandé à Phil s'il voulait venir ballader avec moi , mais il n'avait pas envie et c'était vraiment aussi bien ... naturellement , mon clebs me manquait parce que la dernière fois que j'avais fait cette ballade c'était avec elle . Alors en prenant la voiture je me sentais pas trop bien ... ( outre que la veille j'avais téléphoné à ma marraine qui ne va pas terrible , du fond de son lit du fond de sa maison de retraite ... ) 
         Et puis ,  à peine arrivée au tournant de la petite route d'où l'on voit le village de V .. , apercevoir une vigne vierge d'un rouge profond , grimpant dans un fouillis de ronces et des feuilles d'or pâle d'un murier  , a fait que je me suis sentie  paisible .  Ensuite ... arrêter la voiture là où vous voulez sans avoir à expliquer pourquoi vous  l'arrêtez là et non pas plus haut , traverser tranquillement le hameau  à pied , puis prendre le chemin que des générations et des générations de paysans ont emprunté , marcher dans leurs pas , marcher seule à son allure , en écoutant juste le bruit tout doux tout léger de sa propre marche ,  sur les toutes petites feuilles des yeuses , d'un gris vert clair très doux ,  qui recouvrent le sentier  , ne pas être accompagnée de quelqu'un qui sifflote quand vous avez envie de silence , qui demande où vous allez , où vous voulez aller , s'arrêter juste aussi longtemps que vous voulez pour  contempler une petite flaque de lumière sur un arbuste ou une échappée sur les rouges et les jaunes et les vert anis lumineux en contrebas   ...





Marcher jusqu'à retrouver un très vieil ami , s'appuyer longtemps contre lui en s'imprégnant de sa force et de son calme

Quitter son ami parce qu'il faut bien retourner de toutes façons ; revenir tranquillement , en prenant le temps de faire un brin de causette avec une demoiselle toute fine qui traverse le chemin


 


        Passer dire un petit bonjour à Maria pour terminer de se remonter le moral puisque de toutes façons je passe devant sa maison , échanger avec elle sur les vertus du bouquin sur les mudras qu'elle pratique aussi assidument que moi ... finalement c'était super cet après-midi . La ballade en compagnie de moi-même m'a fait du bien ... me manque un chien , quand même .
 

commentaires

luside 05/10/2008 00:09

Vraiment ça a l'air bien ton petit chemin ! Moi, je me suis aussi fait plaisir en allant à Tornac. J'avais envie de voir du monde !!!
Mais j'aimerais que tu m'invites encore pour cette promenade !

Kate 04/10/2008 23:05

OUPS !!! J'ai oublié vos photos sont très belles.

Kate 04/10/2008 23:04

J'ai été émue par votre texte.
J'aime l'automne et tout comme vous il m'arrive d'avoir besoin d'être seule avec moi même.
J'ai découvert ce bien être cet été et j'aspire de nouveau à recommencer.
C'est paradoxale car je déteste la solitude.
Je passe rapidement sur mes blogs favoris, mais je répondrais dès que possible à votre courriel.
Bon week-end.