Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 20:19
    En ce moment c'est les vacances scolaires ... quoique j'ai passé l'âge depuis longtemps , il doit me rester une forte  empreinte à cause de ma famille de profs et de ma carrière idémement , et je me sens autorisée à pratiquer une délicieuse politique de l'autruche , à partir promener sans ouvrir les courriers ( urgents ? ) pour la tutelle qui s'accumulent depuis quelques jours ... jolie ballade , joli sentier de crête vers le col de Pendedis  ... ça démarre sur les chapeaux de roue avec une tombe  au bord du chemin , ( néolithique ? ) , à cette époque iles morts appréciaient   une belle vue aérienne  depuis leur cercueil ,  comme on les comprend . Une autre suit , un peu plus loin ...

                                 
















Un peu en dessous dans la pente ,  à Peyraube , il y a un site avec une série de très grandes tombes circulaires , celles-ci sont plus petites ( individuelles ? collectives les autres ?????)


Le sentier monte , et puis descend , et puis remonte , plusieurs fois , jusqu'à un signal radio . Une bonne heure et demie de marche , j'ai un petit coup de cafard parce qu'on avait fait la dernière partie , sous les chataîgniers , avec Anaïs , l'année passée ou il y a deux ans . Peuchère ... Au retour , on prend la route , plus régulière , bordée d'arbres rouges , chênes ou érables , je ne sais pas . Ca c'est la vue vers le Sud Ouest , plus au Nord on voit le Mont Aigoual .
 


      D'autres chemins tout aussi attrayants  partent dans les fougères . Chaque fois que le terrain me parait propice je gratouille dans les feuilles et les aiguilles de pin pour voir s'il y a des champignons , mais hélas ... encore bredouille . La rencontre d'un naturel du pays balançant d'un bras hélas léger un énorme panier désespérément vide me met du baume au coeur ; nous  échangeons quelques propos désabusés sous l'oeil stupide et indifférent de mon jules , lui  cueillir des champignons il en a rien à battre . Oah !


            Redescendant (en voiture ) , nous passons de l'autre côté de la montagne , vers la Grand-Combe ; un petit tour à l'église de Blanaves ( j'aime à imaginer que ce nom ravissant provient de ce que les habitants du village étaient particulièrement gâtés par des récoltes exceptionnelles de navets à la chair immaculée ... ) , une église à peigne restaurée , très jolie . On traverse une forêt , pins et chataîgniers dans  une pente humide ; plusieurs personnes s'agitent dans les bois , panier et bâton à la main , je fais aussi un tour ( vainement ) et me console en conversant avec une aimable dame tenue en laisse par un chowchow sportif et sympathique , son chien vient de la SPA de Vallérargue - où j'avais déjà été chercher nos deux abominables chats - , et j'en profite pour  obtenir des renseignements sur les adoptions de chiens , peut-on choisir le caractère du chien qu'on va adopter , etc ... apparemment c'est possible , ils ont 250 chiens à placer , les pauvres ...  ;  et bien entendu ensuite je continue mon travail de sape pour amener , lentement mais surement , Philippe à accepter que j'aille en chercher un la prochaine fois que je rentrerai  de Pondichery , au printemps prochain ... pourvu qu'ils aient des labradors pourvu qu'ils aient des labradors ...

commentaires

C
ce petit chemin qui sent la noise- ê- te........ moui, on est loin de Purcell( rire)
mais dis moi, pourquoi emmènes tu ton jules partout où il va ronchonner ou s'embêter ? oki ca ne me regarde pa!
allez, je prie avec toi :pourvu qu'ils aient des labradors.....(mais tu sais, les malinois, c'est aussi de trésors d'amour ........... ):0010:
Répondre
P

eh non , j'avais goupillé la promenade de façon à ce que les 9/10 soient sur la crête au grand air avec belle vue ( ce que mon ex-capitaine au long cours préfère !! ) , donc hors champignons ...
c'est seulement à la fin que j'ai craqué dans les sous-bois , le naturel revenant au galop ...  et pas longtemps , un petit quart d'heure pendant qu'il roupillait dans la voiture ... mais lui
aussi y avait mis du sien et prévu de quoi lire  !!!