Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 11:04

  ...   A ma place , contrairement à la peinture que j'ai faite avant-hier soir , précipitez vous pour aller la voir en bas de page  ( les yeux sont mieux que ça c'est juste un reflet sur la photo , et non , la brebis ne pleure pas ) 
       Hier après-midi , on a passé plusieurs heures agréables avec France  à mosaïquer ( il y a une bonne dizaine d'années j'ai patouillé  de la mosaïque , y compris  un bon pan de mur dans la cuisine qu'on avait à Aix , et que les propriétaires suivants , les inconscients , ont du faire recouvrir d'un bête carrelage à la mode . S'ils avaient acquis  la Chapelle Sixtine ils auraient surement fait recouvrir le plafond d'un enduit pour faire plus moderne . C'est vraiment dommage pour eux , dans une petite cinquantaine d'années ,  quand la moindre  chiure de mouche signée de mon nom se vendra à prix d'or , eux , ou plutôt leur progéniture , vont  s'en mordre  les doigts  )
            Et donc ,  après-midi  rigolote  chez F. ,  nous avons cassé des carreaux sur fond de Cat Stevens tout en échangeant sur des époques révolues de nos vies respectives ;  puis commencé à coller les fragments choisis avec amour  sur un petit plateau - lequel sera charmant  si les fragments de carreaux tiennent bien accrochés à leur support , France je t'en supplie donne moi des nouvelles !                       Et après je suis rentrée chez moi entre chien et loup , plus près du loup que du chien d'ailleurs . Bien en sécurité au tiède dans la voiture , j'écoutais une cantate de Bach tout en conduisant , sous le crachin , sur  la  route qui suit le Gardon ; avec le brouillard qui descendait contre les flancs de la vallée ,  je me sentais à ma place . A ma place en descendant cette vallée , enserrée à certains endroits , plus large à d'autres , comme au creux des deux mains en coupe d'un Génie bienveillant - le Génie des Cévennes en Automne , vêtu de vert très sombre et de roux mousseux comme les pentes , avec des écharpes brumeuses de brouillard gris perle qui flotteraient sur ses épaules parce qu'il fait vraiment froid et humide et que c'est un bonheur d'être au chaud ... allez , je vous la mets cette peinture  , pas le temps de faire une meilleure photo ce matin !



commentaires

luside 17/12/2008 01:25

Alors, si cette après-midi rigolote t'inspire de telles facéties, reviens dès que tu peux !!! J'adore ton mouton !
Bises
France