Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 07:05

          Dimanche on s'est fait une sortie ...pour l'exotisme  on avait le choix : le Mont Lozère qui est tout plein de neige , de loin c'est très attirant ,  , ou alors la Camargue , on est  à une grosse heure de voiture d'Aigues-Mortes ... Comme Philippe n'a plus de chaussures qui s'adaptent aux raquettes ( il n'a jamais aimé le ski de fond ), on a pris la route droit au Sud . Aigues-Mortes un Dimanche matin de Décembre est tranquille , la plupart des touristes sont ailleurs , on est entre soi . On s'est balladés , classiquement , le long des remparts ,puis  j'ai payé mon tribut  de lèche vitrineuse  aux magasins bouffe-touristes , indignée par les prix ( très jolis , les manteaux , mais trois -cent -soixante -quinze euros , ouf ! ) , un petit tour par l'église où pour une fois les vitraux de Vialat me réjouissent ( je déteste Vialat en général , et le considère comme  un bon exemple du côté absolument superficiel et poudre-aux-yeux de l'art contemporain  ; là par contre , ses vitraux , sans qu'on puisse y plaquer le moindre investissement affectif ou symbolique, comme dans chacune de ses oeuvres , font danser une belle lumière colorée à l'intérieur , sans trop attirer l'attention sur eux , et c'est parfait ) , puis on promène le long d'un canal .

      




















              Repas médiocre et cher et longuet , dans un restau de bonne apparence ( on se dit que si on a si mal mangé  alors qu' il y a si peu de monde , et que le cuisinier a donc tout le loisir de se dévouer entièrement  à son art , qu'est-ce que ça doit être en été quand les touristes ne sont pas difficiles .. je vous chercherai le nom , il est dans un Guide connu , mais j'avais décidé de l'oublier ) ; ouf ! on réussit enfin à s'extirper , et on reprend la voiture pour une petite marche en rase campagne , ça fait du bien ! roseaux et tamaris , chaumes de riz , paysage plat dans des nuances d'ocre et de roux doré , ponctué de grandes nappes d'eau qui étincellent dans  le soleil de l'après-midi . 


( au Bac du Sauvage )



            Et après ? après , c'est une interminable piste plate entre les roseaux ,  le vent dans les oreilles ... Quelques habitants paissent , ils s'ennuient un tout petit peu dans leur champ , même si l'environnement est agréable .





  J'avais oublié comment c'était : le bruissement doux des roseaux dans le vent




        On marche une heure , j'ai toujours envie de savoir comment c'est après le prochain tournant , mais après le prochain tournant ça ressemble trait pour trait à la partie qu'on vient de parcourir , une longue , longue , piste plate , interminable ... je ne saurais jamais comment c'est le bout de la piste . En hiver il faut bien rentrer avant la nuit ... on a deux chats affamés qui nous attendent à la maison , papa maman vous nous avez oubliés vous nous avez fait sauter notre repas de midi et notre quatre heures aussi  vous ne nous aimez plus ... bouleversant , non , surtout quand on voit leur tour de taille - mais sportifs ! tout de même - , leur poil luisant ...

commentaires

luside 17/12/2008 01:17

Magnifique photo que ces roseaux se couchant sous le vent... J'aimerais l'avoir prise. Merci Françoise !

Kate 09/12/2008 14:09

Je connais un peu la Camargue.
Très jolies photos.