Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 08:05

        Réveil , méditation  avec mudras ,chats nerveux à cause du chien invité , qui miaulent pour que je les accompagne dans la cuisine et qu'ils découvrent avec un ravissement toujours renouvelé qu'il reste des croquettes dans leurs bols , puis miaulent encore  , chien qui s'étire qui monte qui descend qui monte qui descend qui monte qui colle sur mes talons , eau chaude dans théière , tasse de thé ... chambre à préparer parce que j'ai envie que tout soit accueillant pour ma copine qui arrive tout à l'heure , liste des choses à faire , à midi qu'est-ce que j'ai envie de cuisiner pour notre hôte , je n'ai toujours pas vérifié que les billets d'avion et de train envoyés par l'agence sont corrects aux bonnes dates , faut que je prenne le temps de répondre aux cartes de Bonne Année des amis lointains qui m'en ont envoyé , faut que je relance nos anglais échangeurs pour cet été ,cet après-midi je vais revisiter une maison de retraite qu'on m'a recommandée - j'avais pas pensé à traverser le Gardon -  faut  penser aux trucs à prévoir pour Nice pendant mon absence et le congé de Monika qu'est-ce que je décide ,  faut que je n'oublie rien  , faut que je mette Philippe au courant pour qu'il me remplace pendant mon absence - tiens ! l'angoisse s'est installée entre mon nombril , le bas de mon sternum et mes omoplates , salut toi , ça faisait bien quelques jours que tu n'étais pas venue me rendre visite ... la méditation de ce matin était pourtant délicieuse ... qu'est-ce que ça va vite les émotions . Comme s'il y avait en moi , en nous ,un distributeur folingue de cartes à jouer qui ne s'arrête jamais , paix agitation rire colère fureur tendresse paix angoisse angoisse angoisse rigolade joie amitié et caetera et caetera ... s'arrête jamais , cerveau coeur jamais vides , un état succède à un autre à toute berzingue ... sans cesse sans cesse sans cesse . Vite , vite vite ; ou lentement ; brusquement ; ou à pas de velours ... le distributeur cinglé ne s'arrête jamais de distribuer ses cartes . Je voyais ma maman l'autre jour , passer du remâchage à la douceur , de la nervosité à la paix , et je voyais ça . Je voyais que ça ne s'arrête jamais ( une des conséquences est que je pourrais arrêter de me rendre dingue pour essayer d'intaller en maman cet état paisible , si rare , que j'aime tant  : il ne dure pas )
       En atttendant , j'étais là avec cette très  jolie crise d'angoisse qui me triturait le coeur et me essayait de me tirer vers un futur qu'elle ne pouvait imaginer que stressant ( déménager maman et tata t'es pas cinglée imagine tout ce qu'il faudra que tu fasses tu n'y arriveras jamais t'es pas à la hauteur )., et ceci comme si ce futur j'avais à l'exécuter dès cet instant de sept heures du matin encore en pyjama comme si c'était pour tout à l'heure , au lieu que ça sera , bien sur , instant par instant par instant ..
       Puis j'ai regardé par la fenêtre  du premier étage et il y avait cette belle ligne longue d'un bout à l'autre de l'horizon , entre sol et nuage , passant du rose indien en bas , au saumon , juste sous le nuage .

 


        



            Alors je vous souhaite une très belle journée à tous !

commentaires

K
Belle journée à toi aussi !
Il fait très beau sur ma ville, j'apperçois la cime des montagnes enneigées, j'ai moi aussi l'angoisse dans le ventre, mais c'est ainsi...9 passera !
Courage pour le déménagement, tu y arriveras...
A bientôt.
Répondre