Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Prune Branchesetbosquets
  • Babyboomer
  • Babyboomer

Rechercher

Archives

27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 14:56
             Pune , ou Poona , dont je ne connaitrai pas grand chose , vu qu'on est arrivees a la tombee de la nuit , et qu'on repartira demain matin tot . Un chaufeur nous attendait a la sortie de l'aeroport , avec une charmante toute petite voiture dotee d' un ravissant petit coffre arrriere , tout petit , si petit ...  dans  laquelle il a essaye , vainement ,de tasser nos valises ; sans etats d'ame , no problem no problem , et il forcait comme une vache pour fermer le coffre ,  si nos delicats souvenirs de voyagesont ecrabouilles qui s'en soucie ? ...il finit par poser la monstrueuse valise de Martine sur le siege avant , bouchant toute la vue ...  En plus ,  il bredouille et je ne comprends rien a ce qu'il dit . Demain matin il nous emmene  a Nasik , ville situee sur la ligne de train entre Bombay et Aurangabad ;, le trajet risque d'etre croquignolet .J'ai appris par hasard que , juste sur notre route , il y a deux temples dedies a Sai Baba , et un ashram ; un sage tres remarquable , Sai Baba , - c'est ce que m'a dit une gentille dame indienne rencontree a Seaside Guest House ... Vraiment un heureux hasard que justement ce matin , et Dieu sait pourquoi , je me sois mise a lui detailler notre route jusau'aux grottes d'Ajanta ...
         On a quitte Pondy , l'ashram , un peu tristes ; je me sentais si bien en allant mediter au Samadhi tot ce matin ... je me suis sentie accueillie , en cet endroit , tout au long et chaque fois que j'y allais . Comme a l'ashram de  Tiruvannamalai ... de bons endroits quand vous avez une empreinte d'enfance qui vous fait , souvent , vous sentir de trop .  Une escadrille de moustiques est arrivee a point nomme pour m'aider a quitter la posture de meditation , et ma place tranquille  sous l'immense albizia qui ombrage le Samadhi ,  sans me sentir trop dechiree . Chers moustiques , merci , pour cette fois ... 
         La route entre Pondy et Chennai est particulierement jolie a cause de toute la pluie qui est tombee ,
ces derniers mois , toute droite entre des lacs ou des etangs couverts de lotus blancs , avec de temps en temps la merveille d'une touche de lotus roses , plus grands , plus hauts ; et toujours plein d'oiseaux aquatiques, ibis ou grues ou aigresttes , je ne sais pas . On traverse des villages , chevres et chiens , vaches et buffles paisibles , et des gens qui marchent , toujours ... Un arret inattendu , notre chauffeur nous a propose d'aller visiter une grande reserve avec tous les crocodiles de la creation . Je n'aime pas les crocodiles , mais bon ...  ces enormes trucs a l'air placide et doucereux , etendus en train de bronzer paisiblement dans leurs marigots respectifs ...  qu'est-ce qu'ils mangent ? partout des ecriteaux pour dire de ne pas laisser depasser les mains . Peut-etre qu'ils leurs donnent un ou deux touristes pour ameliorer l'ordinaire ? en tout cas , un monde sans crocodiles ne me generait pas du tout . Ni , d'ailleurs , un monde sans moustiques ...... 
           Et donc nous voila maintenant dans ce luxueux hotel de Pune ,  . chambre avec air conditionne et matelas hyper moelleux , nous  nous sommes precipitees avec des cris de joie sur la collection de petits savons , shampooings , allumettes , cirages , dans la salle de bains .. Ce que je savais de Pune est qu'il y a , ou avait , un ashram de Rajneesh , qui devait etre un endroit assez olle olle dans les annees soixante-dix .  J'aime bien le tarot de Rajneesh , une vraie sourcce de sagesse ...mais
on n'ira pas visiter cet ashram la ; juste un tour en ville ce soir , demain je vous raconterai ( la je vous ecris depuis l'ordi dans le hall de l'hotel , et celui de Nasik fait partie de la meme chaine , donc toutes les chances sont de mon cote ! )

               Petit tour , disais-je ... on est parties grignoter un morceau , pas assez faim pour aller au restau de l'hotel , on a fait cent metres dans un sens , le bel hotel est dans un quartier de bureaux et de commerces , batiments neufs dans des rues crades aux trottoirs defonces , on marche , comme tout le monde , plus ou moins au milieu du trafic , eblouies par la lumuiere des phares , et personne n'est ecrase ( pourquoi ? c'est toujours miraculeux ...) on fait ensuite cent metres dans un autre sens ... des petits marchands a la sauvette vendent des fruits , des sucreries , des crepes de farine de riz ultra fines et gouteuses ( dosas ) ... on finit par se decider pour une uttapa a l'oignon et a la tomate , genre de galette tres epaisse , qu'on nous sert  sur des assiettes en fer ,   on mange assises sur des tabourets de plastique sales , dans la rue minable en bas de l'hotel , on peut contempler , en face , la fenetre de notre chambre au quatrieme etage du building ... , trempant avec les doigts les morceaux de galette tiede succulente dans les petits pots de sauce epicee , pour 25 roupies tout compris ... on continue en faisant un tour au marche qui est a deux pas . Marche de pauvres , legumes et fruits , bouffe et chaussures , enfants en guenilles aux pieds nus dans la poussiere et les ordures qui dorlotent des chiens , ceux-ci plus costauds qu'a Pondy , et les gens les traitent bien  ; petite echoppe de barbier qui peaufine la coupe de cheveux d'un presque chauve , un endroit ou on vend et moud de la farine , une vendeuse aimable  de beignets  de legumes gras et gouteux qui emportent la bouche , des petites filles proprettes nous disent : Hi ! on repond : Hi ! elles sont ravies ... on croise des jeunes filles aux jolis saris qui gloussent et rigolent ,  c'est vraiment melange comme frequentation . Mais je me sens un peu mal a l'aise , si riche ...j alors ej vais rejoindre vite fait ma chambre luxueuse , anonyme et climatisee ... une halte dans ce hall d'hotel ou l'ordi me tend les bras , la bande son d'accueil est la musique d'un western spaghetti , je ne me rappelle plus lequel ... pour une poignee de dollars ? ou de roupies ...Bonne nuit !

commentaires